Didon reine de Carthage

L’histoire de la Tunisie regorge de contes et de récits, de figures emblématiques de femmes, qui ont participé à l’hitoire de la Tunisie, et ce depuis 3000 ans.

Qui est Didon ? Qu’est -ce qui fait la grandeur de Didon, mythique reine de Carthage ?

Didon était une princesse phénicienne, première-née du roi de Tyr, sa succession est entravée par son frère Pygmalion. Pygmalion assassine son mari, Sychée, et impose sa propre tyrannie.

Pour éviter une guerre civile, Didon quitte Tyr avec une suite nombreuse, et s’embarque pour un long voyage dont l’étape principale fut l’île de Chypre.  Chypre, la flotte embarque des jeunes filles destinées à épouser les membres masculins de l’expédition.

Débarquée sur les côtes de l’actuelle Tunisie, vers 814 av. J.-C., Didon choisit un endroit où fonder une nouvelle capitale pour le peuple phénicien : Carthage. Elle obtient pacifiquement des terres par un accord ingénieux avec le seigneur local : elle obtient une terre pour s’établir « autant qu’il en pourrait tenir dans la peau d’un bœuf ». Elle choisit alors pour fonder sa ville une péninsule qui s’avançait dans la mer, et fait découper une peau de bœuf en lanières extrêmement fines. Mises bout à bout, elles délimitent l’emplacement de ce qui deviendra plus tard la grande Carthage.

Didon a donc été  d’une grande sagesse,tout d’abord en quittant Tyr pour éviter qu’une guerre éclate, ensuite en obtenant une si vaste portion de terre, que représente Carthage aujourd’hui, avec une ingéniosité dont seules les femmes sont probablement capables.

Mais cela ne s’arrête pas là…Didon est surtout connue pour avoir mis fin à ses jours, pour rester fidèle à la mémoire de son époux, et ne pas épouser un candidat qui lui avait été présenté à Carthage.

Les sources historiques présentent différemment les choses, mais la version la plus probable est celle ci : Didon se perce le cœur et se jette dans un bûcher pour mourir brûlée vive.

Elle est divinisée par son peuple sous le nom de Tanit et comme la personnification de la grande déesse Astarté. Selon la mythologie Grecque, Astarté est la reine ayant donné naissance à Aphrodite, mythique déesse de la fécondité et de l’amour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>