La Tunisie cé...

La Tunisie célèbre le 28 septembre, la journée mondiale contre la rage

vaccins-rage-tunisie

La Tunisie comme tous les pays du monde entier célèbre le 28 septembre la journée mondiale contre la rage qui est placée cette année sous le slogan “la rage tue… la vaccination est la solution”, a souligné la Direction des soins de santé de base relevant du ministère de la santé dans un communiqué publié lundi, mettant l’accent sur l’importance de la vaccination et la réduction du nombre des chiens errants dans la lutte contre la propagation de cette maladie.
Sur le plan national, le nombre des décès causés par la rage s’élève en 2016 chez les êtres humains à 3 contre 6 en 2015. Celui des personnes ayant bénéficié d’un traitement préventif contre la rage suite à une attaque par un animal suspect est de 48200 personnes en 2016 contre 47 mille personnes en 2015.
Selon le même communiqué, le nombre des animaux atteints par la rage est de 405 en 2015 contre 229 jusqu’au fin août 2016.
Le ministère de l’agriculture organise annuellement une campagne gratuite de vaccination des chiens au cours des mois de janvier, février et mars, alors que la vaccination des chiens se poursuit tout au long de l’année dans tous les centres de santé relevant du ministère.
Le programme préparé par la Tunisie à l’occasion de la célébration de cette journée prévoit des activités de prévention, dont la tenue d’une journée culturelle d’information le 28 septembre courant à Tunis en présence de toutes les parties intervenantes au programme national de lutte contre la rage, l’organisation de deux journées ouvertes les 1er et 2 octobre prochain regroupant une manifestation culturelle de sensibilisation ainsi que la vaccination gratuite des animaux au parc du Belvédère, outre une manifestation culturelle de sensibilisation à l’avenue Habib Bourguiba à Tunis.
Le ministère a appelé toute personne exposée aux morsures d’un chien, de laver la plaie à l’eau et au savon pendant 15 minutes et à se rendre immédiatement au centre de santé le plus proche afin de bénéficier des soins et de la vaccination.
Il est vivement recommandé, aussi, de bien gérer les déchets ménagers et des abattoirs afin de lutter contre la prolifération des chiens errants.
La maladie se manifeste chez l’animal, d’une manière entière ou partielle, par l’attaque soudaine, l’aboiement continu et la salivation ou par la paralysie du chien et sa mort après une courte période.

En relation :  La mine de Bougrine sera exploitée pour produire du zinc et du plomb

Aussi la ministère de la santé a annoncé le lancement vers fin septembre 2016 d’un site web informatif (www.rage.tn,) culturel et de sensibilisation portant spécialement sur le programme national de lutte contre la rage.

Advertisment

Avec communiqué

Lire aussi :

Tunisie : Lancement d’un site Web pour prévenir la rage

Print Friendly


Pas de commentaire

Laisser un commentaire