Le Tunisien p...

Le Tunisien préfère une alimentation saine et de qualité

Le Tunisien maîtrise bien la qualité de son alimentation, a déclaré, mardi à Tunis, le directeur général de l’agence nationale de contrôle sanitaire et environnemental des produits Mohamed Chiheb Ben Rayana.

Rayana qui s’exprimait lors d’un séminaire national consacré à la présentation des résultats la première étude de l’alimentation totale tunisienne, a souligné que l’objectif de cette étude dont la réalisation a duré six ans, consiste à évaluer le comportement alimentaire du citoyen tunisien et à connaitre le niveau de son exposition aux risques sanitaires à travers la consommation de certains produits alimentaires.

” Il s’agit également d’évaluer l’exposition chronique des consommateurs aux risques sanitaires liés à l’alimentation et ce, en mesurant la teneur en contaminants, mais aussi en nutriments (les déséquilibres nutritionnels favorisant les problèmes de santé) des composantes de leur diète “, a-t-il ajouté signalant que l’étude a ciblé des consommateurs adultes de toutes les régions du pays et a concerné un échantillon de 200 produits alimentaires.

Advertisment

” Cette étude vise, aussi, à explorer l’exposition du Tunisien à des contaminants chimiques (pesticides et métaux lourds), mais également à évaluer certaines composantes nutritionnelles (oligo-éléments et acides gras trans) “, a-t-il fait remarquer.

L’intervenant a signalé que cette étude réalisée en partenariat avec le bureau régional de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Afrique du Nord et le bureau de l’organisation mondiale de la santé en Tunisie sera un point de départ pour identifier les priorités en matière de contrôle sanitaire des produits alimentaires et un moyen de lutter contre les risques sanitaires et leurs impacts sur la santé du consommateur.

En relation :  Météo : Températures entre 31 et 35 degrés, et temps nuageux

De son côté, la directrice générale de la santé Nabiha Falfoul a souligné l’importance du secteur des produits alimentaires qui peut influer positivement ou négativement sur la santé de l’être humain appelant à la vigilance permanente.

Elle a ajouté que la réalisation d’une telle étude en Tunisie vise à instaurer le principe de l’évaluation des risques sanitaires liés à l’alimentation et à mettre à la disposition de tous les intervenants les informations nécessaires, précisant que les recommandations du séminaire seront traduites en des actions concrètes.

Print Friendly


Pas de commentaire

Laisser un commentaire