KidsRights Index : La Tunisie classée 9ème

KidsRights Index : La Tunisie classée 9ème

La Tunisie a été classée 9ème au KidsRights Index pour l’année 2017, sur un total de 165 Etats membres de l’ONU qui ont ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (1989).

Le “KidsRights Index” est l’indice mondial annuel qui classe la façon dont les pays adhèrent à l’amélioration des droits de l’enfant ainsi que les outils et mesures dont ils se dotent pour y parvenir.

Créé en 2013, l’indice KidsRights est une initiative de la Fondation KidsRights, en collaboration avec l’Université Erasmus Rotterdam (Erasmus School of Economics) et l’Institut international d’études sociales.

Les pays sont notés sur cinq domaines: Droit à la vie, droit à la santé, droit à l’éducation, droit à la protection et environnement propice aux droits de l’enfant. Une moyenne de ces scores (qui varient de 0.01 à 1) est ensuite calculée pour chaque pays et représente l’indice en question.

La Tunisie est le premier pays arabe et africain du classement avec un indice de 0.867, et a gagné une place par rapport au classement 2016 où elle était 10ème.

Le Portugal occupe la première place (0.932), suivi de la Norvège, la Suisse et l’Islande.
A titre indicatif, la France est 6ème, l’Egypte 16ème, le Japon 31ème, le Canada 45ème et le Maroc 80ème.

La Tunisie a proclamé l’année 2017 année nationale de l’Enfance et a récemment adhéré à la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Convention de Lanzarote).
Le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance a mis en place une stratégie multisectorielle pour la promotion de l’enfance précoce (2017-2025) et a en outre instauré une politique publique intégrée de protection de l’enfance (2016-2025). Un projet de loi organisant le secteur des crèches et des jardins d’enfants est actuellement en cours d’élaboration, rappelle encore le ministère dans un communiqué.

KidsRights est une organisation non-gouvernementale internationale qui promeut le bien-être des enfants dans le monde et préconise la réalisation de leurs droits à travers la recherche et l’action. La Fondation KidsRights finance également des projets visant à améliorer directement les droits des enfants en situation précaire et à stimuler la participation et le changement par les enfants et par les jeunes.

Erasmus School of Economics (ESE) est un centre de premier plan pour la recherche scientifique et l’éducation. Institut reconnu mondialement, il contribue au développement économique et répond aux problèmes liés à la gouvernance et aux politiques des affaires.

L’Institut international d’études sociales (ISS) est une école supérieure internationale de sciences sociales axées sur les diverses politiques. Créé en 1952 et basé à La Haye, l’ISS assure la Recherche, l’Enseignement et un service public dans le domaine des études de développement et de la coopération internationale.

L’indice KidsRights est disponible sur le site www.kidsrightsindex.org.

Print Friendly


NO COMMENTS

Leave a Reply