Santé : Comment se préparer au mois de ramadan?

Santé : Comment se préparer au mois de ramadan?

Une campagne de sensibilisation à la préparation au jeûne sera menée tout au long de ce mois de mai par l’Institut national de nutrition et la Direction de la santé de base, à l’occasion de l’arrivée du mois de Ramadan.

La campagne vise à sensibiliser le public en général et les personnes souffrant de maladies chroniques ou présentant un risque particulier, à l’importance d’adopter un comportement alimentaire sain au cours du mois de Ramadan.

Plusieurs actions de sensibilisation sont prévues sur le terrain aux plans central et régional, notamment à la gare de transport urbain de Bab Alioua dans le but d’avertir les conducteurs et les voyageurs de l’importance d’une alimentation équilibrée mais aussi du sommeil et du repos, pour garder sa vigilance et éviter les accidents de la route.

L’Institut de nutrition et la direction de la santé de base ont également convenu d’organiser des visites dans des institutions publiques et des entreprises privées pour sensibiliser les travailleurs aux mesures de prévention contre la fatigue et l’épuisement, en particulier les ouvriers du bâtiment qui sont les plus exposés aux accidents du travail.

Une coordination nationale sera assurée pour adapter les campagnes de sensibilisation aux spécificités de chaque région, précise un document d’information publié par le ministère de la Santé.

La campagne insiste, souligne le ministère, sur l’impératif d’adopter une hygiène de vie saine en choisissant une alimentation équilibrée, en faisant de l’exercice physique et en arrêtant la cigarette. Elle rappelle également l’importance du “shour” (collation au lever du soleil) et met en garde contre la consommation du lait frais non pasteurisé et ses dérivés, et de l’exposition au soleil.

Elle cible en outre les personnes diabétiques et hypertendues qui doivent consulter avant le début du mois de Ramadan pour connaître le régime à suivre et les heures de prise des médicaments et vérifier régulièrement leur état de santé.

Elle recommande également de veiller sur l’alimentation des enfants et le respect des trois repas quotidiens et d’heures suffisantes de sommeil. S’agissant des adolescents, notamment les élèves et étudiants, le ministère de la Santé insiste sur l’importance d’observer au moins sept heures de sommeil, en particulier en période d’examens, de garder une alimentation saine et d’éviter les excitants.

Les femmes enceintes et allaitantes doivent prendre l’avis du médecin sur la possibilité d’observer le jeûne sans risque, notamment au cours des six premiers mois de grossesse, souligne encore le ministère, encourageant les mères à opter pour l’allaitement naturel à heures régulières en période de jeûne, en s’assurant d’avoir l’accord du médecin.

Le ministère de la Santé rappelle par ailleurs aux personnes âgées l’impératif de s’hydrater convenablement, de s’assurer d’une alimentation saine et équilibrée, de marcher quotidiennement, de ne pas sauter le “shour”, de prendre leurs médicaments à heures régulières, de ne pas s’exposer au soleil et de consulter en cas de problème.

En cas d’exposition prolongée au soleil imposée par la nature du travail, le ministère de la Santé recommande de boire suffisamment d’eau et de liquides, de retarder au maximum le “shour”, de prendre un repas d’Iftar équilibré, de porter des vêtements en coton et de se couvrir en utilisant les équipements de protection appropriés.

Les conducteurs sont appelés au calme et à la vigilance, et à éviter les tensions au volant dues à la fatigue et au manque de sommeil.

Le mois de Ramadan devrait débuter autour du 27 mai.

Print Friendly


NO COMMENTS

Leave a Reply