gracia

Gabriel García Márquez, né le 6 mars 1927, à Aracataca (Colombie) et mort le 17 avril 2014 (à 87 ans) à Mexico, était un écrivain colombien.

Romancier, nouvelliste, mais également journaliste et activiste politique, il reçoit en 1982 le prix Nobel de littérature. Affectueusement connu sous le surnom de « Gabo » en Amérique latine, il est l’un des auteurs les plus significatifs du XXe siècle.

Étudiant, García Márquez poursuit en autodidacte ses études après avoir quitté son école de droit pour se lancer dans le journalisme. Très tôt, il ne montre aucune retenue dans sa critique sur la politique intérieure comme extérieure de la Colombie. En 1958, il épouse Mercedes Barcha avec qui il a deux fils : Gonzalo et Rodrigo García, devenu réalisateur. Il a beaucoup voyagé en Europe et vit ensuite à Mexico, où il lance une édition mexicaine de son hebdomadaire colombien Cambio. Depuis 1999, il se bat contre un cancer lymphatique.

En tant qu’écrivain, García Márquez commence en publiant nombre d’œuvres littéraires, généralement bien reçues, dans le domaine de la non fiction, ainsi que des nouvelles. Cependant ce sont ses romans, tels que Cent ans de solitude (1967), Chronique d’une mort annoncée (1981) et L’Amour aux temps du choléra (1985), qui lui ont apporté la reconnaissance de la critique littéraire ainsi qu’un large succès commercial. Son nom est associé fréquemment au « réalisme magique », genre qui insère des éléments magiques et des éléments surnaturels dans des situations se rattachant à un cadre historique et géographique avéré. La plupart de ses livres abordent le thème de la solitude ; l’action de plusieurs de ses œuvres se déroule dans un village fictif appelé « Macondo ».

Lire aussi:

A lire : lettre d’adieu de Gabriel Garcia Marquez à ses amis

Qui est Gabriel García Marquez ?

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here