Neuf Tunisiennes figurent dans le top 50 des femmes dirigeantes les plus...

Neuf Tunisiennes figurent dans le top 50 des femmes dirigeantes les plus influentes d’Afrique

Le magazine Jeune Afrique a dévoilé son classement des 50 femmes d’affaires les plus influentes d’Afrique francophone. A la tête du classement on trouve Miriem Bensalah-Chaqroun, la  présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc.

9 femmes tunisiennes figurent parmi ce classement. Selma Babbou, Directrice Générale d’Amen Group – classée 6ème.

 

Selma Babbou, experte-comptable diplômée de l’IHEC, a notamment planché l’an dernier sur l’acquisition d’Alios Finance, spécialiste du crédit PME présent dans neufs pays d’Afrique subsaharienne.

 

Wided Bouchamaoui, présidente de la centrale patronale, actionnaire et administratrice de HBG Holding – classée 18ème.

 

Elle préside la centrale patronale depuis 2011, elle reste actionnaire du holding familial, qui, en 2016, a introduit la marque Honda en Tunisie et développé un projet agricole de 600 hectares.

 

Aouatef Elloumi El Ghoul, Présidente-directrice de Coficab Tunisie – classée 19ème.

 

Elle appartient au milieu des affaires,à la tête de la filiale historique de Coficab, le groupe familiale, dont elle est vice-présidente.

 

Jalila Mezni- PDG de SAH Lilas (produits d’hygiène)  – classée 21ème

 

Est une ancienne banquière. Cofondatrice du groupe SAH Lilas, en 2016 elle a accueilli le capital-investisseur Abraaj dans le holding qui contrôle son groupe, avec en ligne de mire un développement en Afrique de l’Ouest via la Côte d’Ivoire.

Dernièrement, la société tunisienne Lilas a obtenu le Trophée Platinium de la coopération Sud-Sud “South-South Cooperation Business Awards“ à Casablanca lors du Forum Afrique Développement organisé par Attijariwafa bank.

En relation :  l’Hépatite C à Thala, le ministre de la santé clarifie

Sarra Rejeb- DG de la SNCFT – classée 33ème

 

Elle a été à la tête de Tunisair jusqu’au 30 décembre 2016, Sarra Rejeb avait lancé les bases du redressement de la compagnie quand le ministre des Transports l’a désignée à la tête de la Société nationale des chemins de fer.

Lamia Ben Mahmoud- PDG de Tunis Ré (assurance) – classée 35ème

Première femme PDG d’une compagnie d’assurances en Tunisie, elle a été élue en 2015 présidente de l’Organisation africaine des assurances (OAA).

Sarra Limam Masmoudi – PDG de Laboratoire pharmaceutique Teriak – classée 37ème

Sous sa gestion, la filiale du groupe Kilani est devenue l’un des leaders du marché tunisien avant de développer ses activités en Libye, puis au sud du Sahara. En 2015, elle a mené l’acquisition du laboratoire camerounais Cinpharm.

Neila Benzina – DG Business & Decision Middle East and Africa – classée 42ème 

Elle est diplômée de l’Institut national français des télécoms, elle a signé en 2016 deux gros contrats de plus de 2,5 millions d’euros en Afrique subsaharienne et aux États-Unis.

Rym Hachicha Othmani – PDG – Maghreb Marketing Communication (MMC, publicité) – classée 43ème

L’épouse tunisienne de l’homme d’affaires algérien Slim Othmani. Depuis longtemps, elle a pu dépasser son statut “femme de” en développant, en Tunisie et au Moyen-Orient, sa propre agence de communication affiliée au réseau DDB.

avec médias

Lire aussi :

3 femmes tunisiennes figurent dans le top 50 des femmes d’affaires les plus influentes d’Afrique

Classement des femmes les plus influentes dans le monde arabe : 5 tunisiennes à l’honneur

Print Friendly


NO COMMENTS

Leave a Reply