La Palestine vient d’obtenir, le jeudi 29 novembre 2012, le statut d’État observateur  des Nations Unies, après l’adoption d’une résolution par l’Assemblée générale de l’ONU par la majorité des États membres (193) -138 pour, 9 contre et 41 abstentions.

Pour Ehud Barak le ministre de la Défense israélien ce qui vient de se passer à l’ONU est une «erreur» qui risque de compliquer la situation.

La Palestine possédait déjà le statut d’observateur permanent, mais en tant que simple «entité». Des milliers de Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza ont célébré jeudi leur nouveau statut, avec l’espoir «d’une vie meilleure» et d’un «véritable État palestinien».

Pour l’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor, cette initiative «ne fait pas avancer la paix, elle la fait reculer». Il a affirmé qu’elle «ne changera pas la situation sur le terrain», notamment parce que l’autorité palestinienne «ne contrôle pas Gaza» et qu’elle «ne donnera pas un statut d’État à l’autorité palestinienne».

M.S


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here