Qu’est-ce qu’on peut faire avec du lait, de la farine, des œufs, un peu de sucre et de la vanille ? Des crêpes, me direz-vous ? Oui, mais c’est banal !

Et des cannelés bordelais ? Qu’est-ce donc que cela ? Pour résumer, c’est une tentation de gourmandise diabolique… d’abord son aspect de petite tour crantée façon château de sable de notre enfance provoque une envie instantanée de régression.

Un petit gâteau à la base croustillante, dorée, ambré, avec une texture fondante et fraiche, d’un moelleux exquis, avec un subtil goût de vanille qui rappelle la crème brûlée mais plus tenue en bouche…c’est, avec un air de ne pas y toucher, tout simplement à tomber par terre. Personnellement moi qui suis pourtant un cordon bleu, avec les mêmes ingrédients, je ne saurais jamais faire ce délice.

Salwa Fattalah, la pâtissière de Patachoux, elle, a le secret de cette petite bouchée de bonheur. La rédaction a goûté et verdict ? Je crois qu’on va créer une secte des cannelés addict ! Un pur délice.

Patachoux à La Marsa.

Z comme Zohra

 


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here