Le redoublement d’une classe a certainement un effet démotivant sur l’enfant ou l’ado et peut le mener à renoncer parfois définitivement à la scolarité. Voici comment l’aider à repartir du bon pied.

Identifier les difficultés de l’année passée : Il faut discuter avec ses enseignants, mais aussi avec votre enfant, pour déterminer l’origine de la baisse de ses performances: manque de travail, troubles de la compréhension, période difficile dans la vie familiale (divorce, déménagement…). Il faut aussi savoir quelles sont les matières où il rencontre le plus de difficultés. Ainsi, vous serez bien préparé pour établir ensemble un plan de réussite pour l’année à venir.

Motiver l’enfant : Il faut expliquer à l’enfant que tout être humain est confronté aux échecs à un moment ou à un autre, il ne faut pas que cela devienne un complexe d’infériorité. Aidez-le à comprendre qu’il peut toujours se rattraper ! Dédramatisez la situation et citez en exemple le parcours d’un proche (ou le vôtre) qui aurait redoublé et qui a réussi sa carrière et sa vie par la suite.

Éviter de lui faire de reproches : Les reproches ne sont pas constructifs et n’aident pas à résoudre le problème. Tout ce que vous réussiriez à faire, c’est démotiver l’enfant et le faire sentir encore plus nul. Ne faites pas une fixation sur les notes et renforcez plutôt les activités parascolaires dans lesquelles il pourra s’épanouir. Cela améliorera son estime de soi et il pourra progresser en classe parce qu’il saura dépasser son sentiment d’échec.

Lui montrer le bon côté du redoublement : Un redoublement peut très bien être constructif car il lui permet de rattraper ses lacunes et de revoir sa méthode de raisonnement et d’assimilation. Votre enfant doit comprendre l’utilité de la décision de ses professeurs et ne pas la considérer comme une punition. Redoubler ne doit pas être honteux pour l’enfant, c’est souvent une bonne solution pour la réussite des études!

Suite page 2


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here