Nous les femmes, avons cette tendance à trop materner les hommes. Surtout quand on est folles amoureuses, on ne peut pas s’empêcher d’être aux petits soins de monsieur, à bien le nourrir, à bien l’habiller, à le dorloter comme un enfant… et comme un enfant, il va des fois réagir envers cet amour excessif en étant de plus en plus capricieux et ingrat.

Vous l’aimez… ? D’accord, mais il faut doser votre amour pour ne pas le gâcher. Un peu de self-contrôle mesdames, combattez cette envie de vouloir le couvrir de soins et de tendresse tout le temps. Voyons…c’est un homme, pas un bébé. Parfois, vous donnez l’impression de vouloir prouver que vous êtes à la hauteur de son amour, de ce statut d’épouse.

Malheureusement, certains hommes vont profiter de cela et vous exploiter à fond. Les plus ingrats vous en feront voir de toutes les couleurs même s’ils savent que vous les adorez, parce qu’ils savent aussi que malgré tout, vous aller leur pardonner.

Quand l’homme sent qu’il est le centre de votre univers, il va développer une attitude arrogante, et vous par votre amour débordant, allez contribuer à cultiver cette attitude chez lui. Il n’y a pas plus odieux qu’un homme égocentrique.

Dans votre couple, il vaut mieux doser vos élans amoureux, laisser l’autre vous montrer aussi à quel point il vous aime. Laisser à votre couple le temps (et l’espace…) pour “prendre l’air”, vous permettra de garder votre relation saine. La réciprocité est nécessaire pour l’équilibre du couple, sinon l’un de vous finira par être un boulet pour l’autre et dans la plupart des cas ce sera la femme.

Ne donnez pas trop, pas plus qu’il ne le faut, et exigez toujours de recevoir à votre tour, c’est votre droit d’être traitée avec égards et reconnaissance. Si vous êtes du genre à apporter le déjeuner jusqu’au salon pour votre chéri, il faut vous attendre à recevoir votre petit déjeuner au lit ! Si vous aimez préparer les bons petits plats que votre mari adore, c’est votre droit de vous relaxer pendant qu’il fait la vaisselle!!

Tout se joue dans l’équilibre “donnant-donnant”.

Sonias


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here