Dans le programme scolaire, quelle est la différence entre école publique et école privée ? Aucune, mis à part l’ajout de la langue française qui est enseignée dès la 1ère année avec les livres des éditions françaises (Arc-en-Ciel ou autre), alors que dans l’étatique le français commence en 3ème année. Dans les conditions et le cadre général de l’enseignement, y a-t-il une différence ? Une école privée ayant les moyens nécessaires pour offrir aux élèves de meilleures conditions d’enseignement est certainement plus confortable et plus conviviale qu’une école publique. Chauffage, classe décorée, cantines, tout y est pour l’épanouissement de nos bouts de choux.

Les professeurs sont-ils plus qualifiés dans l’une que dans l’autre ? Dans le privé, ils sont sélectionnés via des concours internes à l’école et selon leurs diplômes. Dans le publique, c’est le fameux CAPES qui a fait tant de bruit après la révolution et les concours du ministère qui font la différence. Dans les 2 cas, la pédagogie n’est pas un critère de sélection. Baya s’est déplacé dans une école privée de la banlieue nord et nous avons rencontré le directeur afin d’effectuer une comparaison plus approfondie, et également quelques parents d’élèves pour prendre leurs avis. Sans entrer dans les détails, nous pouvons en conclure que la différence est de taille entre l’étatique et le privé et la somme faramineuse déboursée par les parents pour leur progéniture.
suite page 3

1
2
3
PARTAGER


2 Commentaires

  1. En lisant l’intitulé de l’article, j’ai cru trouver un contenu plus riche franchement. Tirer des résultats à partir d’une seule école n’est pas du tout représentatif. D’ailleurs, d’après ma visite à l’une des écoles privées et après un questionnement aux parents j’ai trouvé que ces derniers payent cet argent surtout pour que leurs enfants retiennent les bases de la langue française et anglaise dès leur jeune âge, parce que comme on a pu constater tous; le niveau des étudiants est en dégradation continu. Résultat: une nette différence entre les élèves de l’étatique et du privé. Donc pour répondre à cette question, il faudra faire un questionnaire sur un grand échantillon des parents pour tirer des résultats généralisables.

    • L’article ne parle pas du pourquoi ils mettent leurs enfants dans le privé uniquement mais du résultat de cette décision. Il est clair que l’enseignement du français est la seule plue value du privé, comme il a été mentionner. Par ailleurs, ce n’est pas un sondage avec un échantillon et des stats mais un article généraliste dans le seul but de faire prendre conscience aux professeurs et à l’éducation nationale sur le manque de pédagogie et de passion de nos maîtres et maîtresses qu’ils soient dans le public ou dans le privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here