Il est plus facile de se marier que de divorcer, car là où la passion nous pousse à nous marier, la raison nous retient de divorcer.  On ne se lance pas le cœur léger dans un divorce car il touche le couple bien sûr mais aussi les enfants et le reste de la famille. «Durant ma bataille pour la garde de mes deux enfants, l’image du jour de leur naissance me hantait. Je n’arrivais pas à me défaire de cette image où bébé dans les bras, mon ex-mari me disait que j’avais fait de lui l’homme le plus heureux du monde» raconte Amina.

Malgré leurs désaccords, beaucoup de couples restent ensemble pour les enfants. Ce sont généralement ces derniers qui souffrent le plus du divorce. Déprimés, blessés, meurtris, empêtrés dans des problèmes de papiers, de jugements, de partage de biens, de rendez-vous avec les avocats, on les oublie souvent. Il est difficile de rester à leur écoute quand on est soi-même au bout du rouleau. Pourtant, si on prend le temps de leur expliquer ce qui se passe, de les rassurer, on peut être surpris de leur capacité à comprendre une situation, aussi difficile soit elle.

Plusieurs couples réussissent mieux leur divorce que leur mariage. Beaucoup de divorces, qui s’annonçaient extrêmement conflictuels au départ, se sont terminés sereinement. «Quand mon conjoint m’a quitté pour convoler joyeusement en secondes noces, j’ai tenté de ne pas succomber à l’hystérie collective qui m’entourait. Tout mon entourage le descendait en flammes. Pour garder un minimum de sérénité et ne pas plonger dans la haine et la rancœur, je repassais dans ma tête le film de nos meilleurs moments. Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, cela m’a aidée à m’en sortir plus vite. Aujourd’hui, sept années après notre séparation, mon ex-mari est la personne sur laquelle je peux compter le plus en cas de difficultés. Il est mon confident, mon soutien, mon grand ami » raconte Loujain.

Comme dans le cas de Loujain, pour beaucoup de femmes, une fois les rancœurs dépassées, le divorce s’avère être finalement une bonne chose. Cela a permis d’entretenir de meilleures relations avec leur ex-conjoint, ce qui bien sûr est beaucoup plus épanouissant pour les enfants qu’un milieu enflammé. Vivrait-on différemment le divorce aujourd’hui?

C.B.


1 COMMENTAIRE

  1. Quand il est question de trahison et non de simple désaccord ou de conflit de caractère l’entente ne s’installera jamais après le divorce. Quand un homme vous ment pendant des années , qu’il vous trompe, qu’il vous consomme par tous les moyens et qu’au moment ou vous le découvrez et que vous demandez des explication il jette la faute sur vous par lâcheté et qu’il vous défi encore par tous les moyens et insiste à vous faire davantage mal , vous n’avez pas d’autre choix que de le considérer comme votre pire ennemi. C’est jamais un bon père pour un enfant et sur ce genre d’homme on ne peut jamais compter de sa vie. Que pourrait -il transmettre comme valeurs à ces enfants ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here