Un coin de verdure propice au repos !

Si vous avez envie d’une escapade montagnarde, d’un week-end refuge en pleine nature, pour respirer à pleins poumons et déconnecter vraiment de la vie urbaine stressante, l’auberge Mellegue, dans le gouvernorat du Kef, est l’endroit idéal.

Alors, autant vous dire tout de suite que de Tunis, ce n’est pas tout prêt… si j’ai décidé de partir pour la journée, je vous conseille plutôt d’y passer au moins la nuit car la route est longue. Deux itinéraires possibles : le premier au départ via le Kef, est à mon goût le plus beau… la route vous conduira jusqu’à Béja, avec si vous avez du temps une petite halte dans le village  chargé d’histoire de Testour, et un arrêt plus long dans la belle ville du Kef, où les différentes architectures témoignent de la richesse culturelle du pays, pour ensuite entamer le col qui vous mènera jusqu’à l’auberge…

Les points de vue sont de toute beauté, on ne s’attend pas à ce type de paysage et cela vaut vraiment le détour. Le second itinéraire consiste, toujours au départ de Tunis à passer par Jendouba, la route est meilleure car des travaux sur le trajet Béja-le Kef rendent le périple assez fastidieux, les environs de Bou Salem qui constituent l’autre versant du massif est très beau, mais il y a moins de panoramas ou de visites à faire. Tout dépend donc de votre envie, de flâner ou pas. Prévoir en tous les cas 5 à 6 heures pour le premier (sans compter les arrêts) et environ 3 heures pour le second.

L’Auberge est située en aplomb d’un barrage, au détour d’une courbe, en pleine nature, le point de vue est magnifique. Le lieu dépend de la commune de Nebeur.

La maison au toit pentu rappelle clairement les paysages de montagnes des images d’Epinal… on peut juste y manger, ou bien profiter des 3 chambres prêtes à vous accueillir. La décoration est simple mais propre. Les chambres sont toutes équipées d’une petite salle de bain avec douche et toilettes privées.  Deux petites pièces font office de salles à manger, elles sont, ravissement suprême, équipées de cheminées qui ajoutent à la magie de l’instant. A partir de l’auberge, vous pourrez, en hiver, faire de longues balades à pied, mais un pédalo stationné à côté du jardin laisse augurer d’activités nautiques en été. Ce lieu, niché au cœur de la forêt, est bien connu de la communauté européenne en Tunisie qui organise au départ de l’auberge des week-end de chasse, mais finalement assez peu connu des tunisiens. L’accueil y est chaleureux, mais ne cherchez pas le luxe, il n’est pas ici ou alors si, le luxe du silence, du grand air, de la tranquillité.

Compter 45 dt la chambre en demi-pension.

A noter, nous n’avons pas vu de carte de restauration, la cuisine se fait sur demande. La maison nous avait concocté une spécialité du pays, le borzguen ou autrement dit couscous fékia, un pur délice. Seul bé mol ? Le prix est finalement assez élevé comparé à d’autres établissements beaucoup moins rustiques.

Auberge Mellegue, Barrage Mellegue, 7111 Nebeur, gouvernorat du Kef. Contact Hager Souad Tél : 24 727 543

Z comme Zohra

Février 2012


3 Commentaires

  1. J’avoue que j’ai honte de ne pas connaitre les richesses de mon pays…A force d’établissements de luxe ce type de tourisme plus naturel et humain a été occulté. Ça me donne l’envie d’un petit week end; la meme formule devrait exister du coté de Ain Draham n’est ce pas ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here