A partir de son 9ème mois, un bébé peut commencer à marcher. Son squelette est développé, il a acquis une musculature suffisante, il sait coordonner ses muscles, et a désormais le sens de l’équilibre… Ainsi le développement moteur et neurologique converge vers un seul objectif, programmé chez tous les humains, la station debout. Ses premiers pas aussi hésitants soient-ils, sont un grand pas vers l’autonomie. La moyenne d’âge pour marcher c’est 12 mois, alors si votre enfant ne marche toujours pas à 20 mois, il faut consulter le pédiatre.

A chacun son rythme pour l’apprentissage de la marche : Il existe plusieurs éléments qui jouent dans l’apprentissage de la marche, et ils différent d’un enfant à l’autre :

  • La stature : un enfant menu a plus de facilité à se porter, ainsi ses premiers pas sont précoces.
  • La tonicité musculaire : elle est variable d’un enfant à l’autre, et dépend du patrimoine génétique.
  • L’acquisition d’un bon équilibre: L’enfant doit apprendre à garder son équilibre avec de l’exercice quotidien.
  • La stimulation : L’entourage de Bébé doit stimuler la marche avec des jeux et de l’exercice.

 

Comment l’encadrer pour apprendre à marcher ?


  • De l’exercice : Il vous faut une planche que vous posez par terre, bien calée et surélevée d’un côté d’une quinzaine de centimètres par un ou deux gros livres. Ce plan incliné vers le haut permet au bébé d’escalader à quatre pattes et d’apprendre à se redresser.
  • Le parc : Marcher autour du parc en se tenant au rebord lui permet d’acquérir de l’équilibre de jour en jour. Il apprend à s’agripper aux barreaux pour se dégourdir les jambes et se muscler.
  • Offrez-lui des ” jouets de marche ” bien adaptés :Le trotteur est une bonne idée, mais pas avant 7/8 mois, lorsque Bébé peut s’y tenir le dos bien droit. Et surtout moins d’une heure par jour !  Achetez lui aussi un petit camion porteur ou à pousser, il va se cramponner au volant et muscler ainsi ses petites jambes en se propulsant.

 

  • Tenez-lui les mains pour guider ses pas ! Marcher les deux mains tenues par Papa et Maman lui apprend à garder l’équilibre et à faire plusieurs pas successifs sans tomber. Ne levez pas ses bras trop haut, car cela gêne son équilibre. Puis, vous ne lui tenez plus que l’un de ses doigts seulement.
  • Ne dramatisez pas et encouragez le ! Les chutes et autres petits bobos du quotidien sont bénins, même s’ils apportent leur lot de bosses et de bleus. Limitez les “fais attention, tu vas tomber, tu vas te faire mal…” ces conseils freinent la prise de risque que constitue la marche, car l’enfant ne développe pas assez sa confiance en lui. Encouragez le et rassurez le, ce sont les bases de la confiance en soi!
  • bien protéger les angles saillants : Prenez garde à sécuriser l’espace de vie dans lequel l’enfant va bouger, poussez les objets cassables et tranchants et posez une barrière devant les escaliers. Ainsi, vous serez sereine à laisser votre petit explorateur partir à l’aventure !

Youpi je marche, il me faut des chaussures ! Il est recommandé de le laisser marcher le pied nu à la maison sur des surfaces à la fois douces et fermes pour les petits petons de bébé. C’est le meilleur moyen pour lui d’acquérir les bons réflexes pour poser puis dérouler son pied. Mais, à l’extérieur, privilégiez des chaussures souples et légères avec une tige renforcée et des lacets pour un bon maintien du pied, en cuire de préférence pour la respiration du pied. En moyenne, un bébé doit changer de chaussures entre 2 et 3 fois par an, car une chaussure mal adaptée au pied est la principale cause de complications pour un pied en pleine croissance. Alors, comment choisir une bonne chaussure ?

  • L’avant pied doit être souple pour pouvoir plier et bien dérouler les orteils.
  • Il ne faut pas que les jointures et les coutures de la chaussure coïncident avec une articulation ou une bosse osseuse pour éviter tout traumatisme.
  • Choisissez un petit talon, de 5 à 7 mm en plus de la hauteur de semelle.
  • Un contrefort solide doit maintenir l’os du talon en position. Sa hauteur ne doit pas dépasser le niveau de la cheville pour ne pas frotter sur les malléoles.

Sonia Matoussi


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here