Parce qu’ils sont prés de nous quand ils sont connectés sur Internet, on a vite l’impression que rien ne peut leur arriver. Mais c’est justement parce que la toile est ouverte sur le monde entier que le risque est présent. Conseils de Welid Naffati, webmaster à la tête de 3 sites Internet.

En rentrant de l’école ou pendant le week-end, les enfants se connectent à Internet, pour regarder des vidéos, écouter de la musique, communiquer avec leurs amis. Finalement ils font la même chose que nous, adultes. La différence réside toutefois dans l’appréciation du danger.

Là où nous savons être vigilants et choisir les sites sur lesquels nous naviguons, les enfants peuvent se faire “avoir”.

Il faut protéger les enfants de trois choses, explique Welid Naffati,  des images pronographiques, des idées extrémistes et de l’apprentissage du piratage.

Le principe est simple :« il suffit d’installer un système de contrôle parentale. En fait c’est un logiciel gratuit, fournit par les fournisseurs d’accès Internet et qui se met en place sur l’ordinateur. C’est un outil de surveillance que le propriétaire de l’ordinateur active pour que l’enfant n’est pas une liberté totale lors de sa navigation sur le web.” Le logiciel étudie le comportement de l’enfant et bloque les sites ayant un contenu pour adulte.

Et Facebook dans l’affaire ? “Ce n’est pas un site considéré comme adulte, il faut donc être vigilant et être avec son enfant. En effet tout le monde peut se créer un profil sur Facebook en mentant sur son âge. L’autre probléme est que n’importe quel contenu peut circuler via la messagerie privée.

Pour parer le probléme Welid donne une solution simple : “Toujours mettre l’ordinateur dans une pièce commune, le salon si possible et surtout orienter l’écran pour que son contenu soit visible de loin par l’adulte qui surveille.”

S.S.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here