Parfois les choses deviennent compliquées dans nos relations de travail. Que ce soit avec un supérieur ou un subalterne, avec un groupe ou un seul individu. Pour sortir de l’impasse il faut savoir communiquer. Voici quelques pistes autour de ce concept par le Dr Abdelhack, psychothérapeute à Tunis.

Il n’y a pas d’éducation, de couple ou de travail sans communication. La communication n’est pas innée c’est un apprentissage et nous ne sommes pas égaux dans cet apprentissage. La famille et l’école nous façonnent très tôt sur des mode de communication, si bien que plus tard nous sommes différents dans notre manière d’être en relation avec les autres, d’être influent, attractif…

Toutes les bases de la communication s’apprennent et il faut rester convaincu que la communication s’apprend à tout âge. Il ne faut pas penser tout savoir. Tant que nous sommes seul ou avec les nôtres les problèmes sont relatifs car nous sommes protégés par les sentiments qu’il y a au sein d’une famille. Dés que l’on sort du cadre familiale il faut réussir à dépasser les différences de personnalité.

Quand on coopère avec autrui on réussit ou on échoue. Cela prouve que l’apprentissage de la négociation est nécessaire. Dans le cadre du travail il faut d’abord savoir que le règlement vous autorise à rencontrer quelqu’un pour parler. Si la personne refuse de parler avec vous vous pouvez utiliser la communication écrite. C’est une communication qui obéit elle aussi aux lois de la communication efficace : on ne demande pas n’importe comment et on ne refuse pas n’importe comment.

Ce sont en fait les techniques de la communication affirmée qui facilitent grandement l’échange soit dans la coopération soit dans le conflit. Mais notre personnalité va beaucoup jouer. Tout cela façonne de mauvaise habitudes que l’on doit améliorer dans des séminaires de développement personnels ou au contact de gens de métier par exemple.

Il faut avant tout commencer par un travail sur soi car nous n’avons pas d’autres choix que communiquer.

Et voici quelques principes pour mieux avancer :

-Il faut se rappeler que ce n’est pas parce qu’on parle que l’on est un communicateur efficace.
-La communication efficace consiste à faire parvenir un message clair au récepteur. Je suis responsable de tout message que j’envoie et donc de sa clarté et sa précision pour mon interlocuteur.
-Le silence n’est pas de la communication !
-La communication n’est pas que parole, elle est aussi geste.
-La véritbale communication c’est savoir se taire pour écouter.
-Il faut choisir son vocabulaire et ne pas parler comme un dictionnaire. Sinon la seule réponse que l’on aura en face est de l’incompréhension.
-Toute communication efficace tient compte du besoin de l’autre.

Avec ces quelques principes nous sommes censé réussir à établir une communication claire et donc tendre vers une résolution des conflits.

Propos recueillis par Sana Sbouai


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here