A deux ans, un enfant acquiert une certaine maturité tant musculaire que neurophysiologique, ses muscles maîtrisent de plus en plus ses sphincters. C’est donc le bon âge pour tenter de lui enlever la couche et de le faire asseoir sur le pot pour faire ses besoins. L’acquisition de la propreté ne se fait pas en un jour, alors les parents doivent être patients et ne pas exiger un résultat tout de suite de leur enfant. Car, il faut aussi attendre la maturation intellectuelle qui permet à l’enfant de comprendre et de s’exprimer.

Comment savoir si Bébé est prêt ou non à se débarrasser des couches ?

Les enfants qui parlent tôt, sentant venir l’envie, l’expriment tout simplement avec des mots et peuvent dire clairement : “Maman, pipi !”. Si votre enfant ne parle pas encore, vous pouvez décoder sa mimique lorsqu’il sent venir l’envie : certains bébés ont l’air concentré, d’autres font mine de pousser. Il y a aussi les attitudes et les postures classiques adoptées par la majorité des enfants, tels : l’immobilisme, le dos qui se voûte à l’heure du caca et l’agitation quand le pipi se pointe…Donc, restez à l’écoute de votre enfant, ainsi vous saurez l’aider à se débarrasser définitivement de sa couche !

 

Comment lui apprendre à apprivoiser le pot ?

Laissez-le s’impliquer dans son nouveau projet en choisissant lui-même son petit pot. Expliquez-lui en quoi cela va lui être utile. Ensuite, ne soyez pas exigeante et ne lui faites pas de reproches s’il n’arrive pas à garder sa propreté ! Il ne faut surtout pas le punir, ni jamais forcer un enfant à s’asseoir sur un pot pour ne pas blesser son estime de soi. C’est à lui de décider le moment d’accéder à l’autonomie. Lui crier dessus ne lui permet pas d’avancer, au contraire, il perdra confiance en lui, baissera les bras rapidement et ne fera plus aucun effort pour apprendre. Soyez aimable et indulgente ! Encouragez-le à imiter par exemple ses ainés, et dédramatisez les échecs et les petits dégâts ! N’hésitez pas à lui faire des compliments même pour les tout petits progrès réalisés. Rassurez-le sur le fait que vous lui faites confiance pour y arriver, et il saura vous récompenser pour vos efforts de mère : “la selle dans le pot est le premier cadeau que fait l’enfant à sa maman”.

Apprendre le pot en quatre semaines :

C’est une méthode qui marche, inventée par le grand pédiatre américain Brazelton :

  • La première semaine : vous faites asseoir le bébé une fois par jour sur le pot, tout habillé, et vous lui racontez une histoire, sans l’obliger à rester assis dessus.
  • La deuxième semaine : retirez-lui sa couche, sans lui demander de faire ses besoins dans le pot. Ensuite, une fois qu’il se salit, vous lui proposez de se mettre sur le pot quand il sent le besoin. Ainsi, il comprendra que le pot lui évitera de se salir comme cette première fois, et il prendra conscience de son utilité.
  • La troisième semaine : mettez-le plusieurs fois par jour sur le pot pour qu’il fasse ses besoins.
  • La quatrième semaine : Vous lui enlevez sa couche pendant de courtes périodes et vous placez le pot à proximité de l’enfant. Ainsi, il sera encouragé à y aller quand il le souhaite.

Quelques conseils pour les parents :

  • Evitez les séances pipi devant les proches, les amis ou les voisins ! Apprenez-lui la pudeur dès le jeune âge!
  • Comme les grands, placez son pot dans les toilettes et repousser un peu la porte pour respecter son intimité.
  • Attendez l’été pour lui enlever le bas, c’est plus pratique !
  •  En cas de taches sur ses vêtements, une bonne astuce existe pour dissoudre la souillure presque à tous les coups : versez tout de suite de l’eau gazeuse et laissez agir une demi-heure.
  • Au début, mettez-lui encore sa couche pour dormir le soir pour éviter les petits accidents nocturnes. Ensuite, vous pouvez par précaution recouvrir le lit de deux draps-housses séparés par une alèse étanche. En cas de fuites, en pleine nuit, enlevez le drap mouillé et il y en a un tout sec en dessous.
  • Une fois qu’il a appris le pot, essayez le réducteur d’assise : il s’agit d’une lunette plus petite pour les fesses de Bébé que l’on fixe sur la lunette des toilettes.

Sonia Matoussi


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here