Les premiers jours de jeûne sont particulièrement pénibles. En effet, les toxines qui sont délogées, circulent dans le sang pendant quelques jours avant d’être évacuées. L’organisme se retrouve ainsi en état d’acidité important ce qui peut occasionner nausées, troubles ORL, urines chargées, troubles de l’humeur, langue pâteuse, maux de tête, mauvaise haleine, insomnie, palpitations cardiaques, diarrhée, maux de reins, crise de foie, gêne au niveau du plexus … La liste est longue. Il y a cependant des moyens efficaces pour lutter contre ces désagréments et garder la forme pendant Ramadan.

Combattre la fatigue par la nature et la méditation : Deux choses pourraient vous aider à maintenir une forme physique et morale et à résister à la fatigue : ce sont la nature et la méditation. Méditer et lire le coran apaise les esprits et détend les tensions musculaires et psychiques. D’autre part, sortir et prendre un bol d’air frais chasse routine et fatigue et booste corps et âme.

Rompre le jeûne en douceur : Ramadan est souvent l’occasion d’organiser de véritables festins soir après soir. On consomme d’énormes quantités d’aliments gras et sucrés alors qu’il ne faut surtout pas brusquer son organisme à la rupture du jeûne ! Il est conseillé de commencer par une soupe pour réactiver en douceur le système digestif. Ensuite, consommez des dattes ou des fruits secs pour calmer la sensation de faim sans pour autant couper l’appétit. Théoriquement, on ne devrait prendre un plat consistant avec glucides complexes, protéines, vitamines et sels minéraux qu’une heure après la rupture du jeûne. Consistant ne veut  cependant pas dire copieux. Le diner doit rester léger pour éviter une activité digestive intense qui perturbera le sommeil.

Constituer des réserves d’énergie au « s’hour » : C’est ce repas qui permet de tenir pendant toute une journée de jeûne, il ne faut pas le rater ! Lors du s’hour, favorisez les sucres lents tels que céréales et pain mais aussi les produits laitiers et des fruits secs. Ces aliments fournissent à l’organisme de l’énergie pendant plusieurs heures et permettent au corps de lutter contre la fatigue physique et mentale.

Maintenir l’hydratation de son organisme : On doit consommer en moyenne 2 litres d’eau par jour, surtout par cette chaleur. Il est donc nécessaire de boire de l’eau régulièrement tout au long de la soirée jusqu’au shour.

Conserver une haleine fraiche : Pour lutter contre la mauvaise haleine, grattez-vous la langue 2 fois par jour avec « un gratte langue » pour diminuer l’enduit déposé sur la langue après les repas ! Faites aussi des bains de bouche après un bon brossage des dents. Il est conseillé d’éviter l’ail, l’oignon et le tabac.

Bien dormir : Si vous êtes adepte des soirées ramadanesquesqui se terminent tard dans la nuit, sachez que c’est une très mauvaise habitude. Pour être en forme le matin et attaquer une journée de travail avec toutes les facultés physiques et mentales nécessaires, il faut permettre à votre corps de se régénérer.

Avoir une vie plus saine et rompre avec les mauvaises habitudes : Ramadan est l’occasion de rompre avec le tabac. Alors si vous fumez, essayez de gérer le nombre de vos cigarettes et de diminuer une tous les deux jours. Et si vous êtes du genre à préférer la Chicha pendant les soirées ramadanesques, sachez qu’une Chicha équivaut à 40 cigarettes.

Sonia Ben Jaballah


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here