L’accompagner dans l’eau : Entrez avec lui dans l’eau, et mouillez son petit corps progressivement pour éviter le choc thermique. Encouragez-le à bouger les jambes et les mains et à apprendre les bons mouvements de se déplacer dans l’eau en nageant. Si vous le sentez en confiance, détachez-vous de lui petit-à-petit en le tenant seulement sous les aisselles.

L’encourager à vaincre sa peur de l’eau: D’abord, avant de prendre votre enfant à la piscine ou à la plage, il faut s’assurer qu’il soit en forme (pas de fièvre ou de signe d’une quelconque maladie). En effet, les premières fois sont les plus dures, ensuite, il va nager comme un poisson dans l’eau ! Donnez-lui confiance en lui et encouragez-le à défier sa peur de l’eau. Félicitez-le à chaque étape franchie !

Ne jamais baisser la garde : Un moment d’inattention des adultes est la première cause de noyade chez les enfants de moins de 13 ans. Malheureusement,  quelques minutes suffisent pour se noyer même dans une petite quantité d’eau. Les piscines privées doivent être équipées d’un dispositif de sécurité (barrière, volet roulant…) ; toutefois, la surveillance constante des adultes reste le meilleur moyen de les protéger.

Éliminer de sa vue tout objet pouvant être facilement emporté par l’eau: les petits bateaux pneumatiques de plage, les ballons…peuvent être facilement emportés par le courant et l’enfant sera tenté de les suivre dans l’eau pour les rattraper. Ils représentent donc un vrai danger.

Éviter l’hypothermie et l’hyperthermie : la baignade ne doit pas dépasser 10 mn pour les plus petits afin de les préserver de l’hypothermie. En plus, ils doivent être régulièrement hydratés pour éviter l’effet contraire ; c’est-à-dire l’hyperthermie.

Dans l’eau, il faut penser à bien le protéger du soleil : l’eau attire les UV, alors il faut mettre à l’enfant un chapeau, un t-shirt et lui appliquer une crème protectrice indice supérieur à 50, avant et après la baignade.

Une fois sorti de l’eau : il faut lui faire prendre une douche car le sel ou le chlore irritent la peau encore fragile des enfants.

Sonia Ben Jaballah


2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here