Baya: Est-ce que la grossesse tue le désir ?

Dr Sediri: C’est particulier à chaque femme. Le désir chez la femme enceinte varie avec l’évolution de la grossesse. Celui-ci diminue souvent au cours du premier trimestre. La fatigue, les nausées, la somnolence ne favorisent pas l’intérêt sexuel. De plus, sur le plan émotionnel la femme vit très fortement cette expérience nouvelle de la présence de l’enfant en elle. Durant le deuxième trimestre, le désir est variable d’une femme à l’autre. Ceci dépendra de la disparition ou de la persistance des signes déjà cités. Les modifications corporelles, la prise de poids, la peur de nuire à l’enfant sont autant de facteurs qui peuvent inhiber le désir. Par ailleurs, un certain degré de sécheresse vaginale peut être observé. La pénétration peut être alors moins agréable ,voire douloureuse. Le troisième trimestre est souvent associé à un désintérêt sexuel, les rapports peuvent devenir inconfortables. Dans le mois précédent l’accouchement, l’activité sexuelle est souvent réduite aux raisons physiques déjà citées et auxquelles viennent s’ajouter la peur accrue de déclencher l’accouchement. Mais ce n’est que de la théorie, chez certaines femmes, le désir est décuplé pendant la grossesse.

C.B.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here