Même si cela peut faire sourire, c’est indéniable : la lune a une influence sur l’organisme de l’être humain ! Les études scientifiques l’ont prouvé après des années de recherche; alors il ne s’agit pas de simples croyances sans fondements ! En effet, la lune est le seul astre visible par nous les humains. Elle nous fascine et nous intrigue depuis la nuit des temps. Elle est bien connue pour son influence considérable sur toutes les marées du globe. Mais, son rôle ne s’arrête pas là ! La Lune influence notre psychisme et notre santé. Voyons ensemble comment est-ce possible, et les certitudes prouvées jusqu’à ce jours par la science :

  • La plus connue est l’influence sur les cheveux : Pour que les cheveux repoussent plus vite, il faut les couper le soir d’une pleine lune ou pendant la lune croissante. En fait, La santé du cuir chevelu dépend d’une bonne circulation sanguine, et la force d’attraction lunaire agit sur nos liquides internes, notamment le sang, comme sur les marées. Plus forte, la pleine lune fait augmenter, par vasodilatation, le calibre et le débit des vaisseaux capillaires. Ce qui peut en parallèle malheureusement causer des problèmes de circulation.
  • La pleine lune fait « gonfler » les fluides corporels et les fait circuler plus vite : Le lune agit sur le volume du sang dans les vaisseaux, il s’agit d’un phénomène de micro-marées intérieures. Ainsi, les hémorragies sont souvent plus importantes le soir d’une pleine lune, et les symptômes de jambes lourdes, varices et hémorroïdes augmentent chez ceux dont les parois veineuses sont fines et fragiles.
  • La lune agit sur notre humeur : Au moment de la pleine lune, les personnes sensibles émotionnellement voient leur nervosité s’accentuer et auraient des difficultés à trouver le sommeil. Selon une étude américaine, des professionnels de la santé mentale pensent que les cycles de la lune ont un effet sur les comportements humains ; surtout chez les femmes. Certains hôpitaux psychiatriques adoptent même des protocoles de soins particuliers à l’arrivée de la pleine lune en Amérique et en Angleterre. D’un autre côté, il a été constaté que le nombre d’appels de femmes, liés au stress ou à l’anxiété, dans un centre d’écoute et de soutien, augmente les soirs de pleine lune. Effectivement, les scientifiques évoquent une corrélation entre le cycle lunaire et les cycles menstruels chez la femme.
  • La pleine lune est favorable pour entamer une journée de jeûne : Quand la lune se trouve en phase décroissante, n’hésitez pas à drainer et désintoxiquer pour supprimer les influences négatives, en faisant le jeûne ! Le corps fonctionne mieux et plus rapidement et la circulation sanguine génère un meilleur drainage du foie. Pour la rupture du jeûne, consommez des aliments purifiants, comme le poisson et les légumes, et buvez plus que d’habitude afin d’éliminer les toxines.
  • Les infections urinaires sont plus fréquentes en pleine lune : Il a été démontré qu’à cette période, les urines sont moins acides et sont donc plus propices au développement des germes.
  • L’influence de la lune sur les accouchements : La pleine lune augmente les naissances chez les mammifères. Ce phénomène est également vrai pour les humains. Cette idée vient certainement des liens que l’on fait entre cycle lunaire (29 jours) et cycles menstruels (environ 28 jours)..

Comment est-ce possible ?

Des astrophysiciens ont découvert que la lune agissait sur les électrons et qu’ils évoluaient selon ses phases. Ainsi, la lune émet des rayonnements électromagnétiques différents en fonction du calendrier et dont la densité est maximale en phase de pleine lune. Ces « micro-ondes » ont une influence sur les électrons de nos cellules et sur notre système nerveux.

Un petit rappel des cycles lunaires : La lune est le satellite naturel de notre planète. Elle effectue donc une rotation constante autour de la Terre ; qui elle-même tourne autour du soleil. Les phases lunaires sont définies par rapport aux portions visibles depuis la Terre :

  • La nouvelle lune : correspond à la période où la lune est invisible sur fond de ciel nocturne.
  • La lune croissante : correspond à la période qui va de la nouvelle lune à la pleine lune ; et elle dure 13 jours.
  • La pleine lune : correspond au moment où la face de la lune est complètement illuminée par le soleil.
  •  La lune décroissante : correspond à la période qui va de la pleine lune à la nouvelle lune.
Sonia Matoussi

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here