A l’été,  nous redoutons tous les mycoses. Nos corps transpirent beaucoup et sont souvent humides ; surtout dans les plis, sous les aisselles, les pieds, les parties génitales…les mycoses trouvent ainsi un terrain favorable pour se développer,de plus, elles  sont contagieuses. Alors, apprenons à les éviter, car  bien qu’elles soient des affections banales, elles sont connues pour êtres très gênantes.

Que sont les mycoses ?
Les mycoses sont le résultat d’une infection de la peau et de ses annexes (poils, cheveux, ongles) ou des muqueuses (la bouche, les voies respiratoires, les organes génitaux, le tube digestif …) ; causée par des champignons microscopiques ; dont les plus fréquents sont les candidoses, les dermatophytes, le candida albicans. Des champignons plus rares sont parfois responsables de mycoses telles que l’aspergillose, la crytococcose, la pneumocytose. Ainsi, on nomme les mycoses « Maladies fungiques». Mais, à part les champignons, il y a aussi les saprophytes et autres levures parasites qui peuvent être responsables de cette affection. En effet, les mycoses provoquent, en général, des démangeaisons et des brulûres et sont inesthétiques et contagieuses.

Quelles les causes des mycoses ?
Les microbes vivent en équilibre les uns avec les autres et s’empêchent mutuellement de trop se développer. Ainsi, de nombreux microbes vivent sur la peau et sur les muqueuses, dans l’intestin, dans le vagin… dont un certain nombre de champignons. Ce qui les poussent à se développer c’est souvent un climat trop humide, le manque d’hygiène, une hygiène excessive, le taux d’acidité du milieu  qui  se modifie pour les muqueuses vaginales, la macération, les traitements antibiotiques déséquilibrant la flore saprophyte (contenant des microbes non pathogènes qui combattent les mauvais microbes), une défense immunitaire faible suite à un stress ou une maladie.Le  diabète favorise aussi le développement des mycoses,  le mécanisme de contagion car les mycoses sont en général contagieuses, la transpiration et le manque d’aération de la peau ou des muqueuses, la macération et le port de vêtement serrés, le port de vêtements et de sous-vêtements en matière synthétique,le lavage avec des produits qui modifient le ph neutre de la peau et des muqueuses…

Suite page 2


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here