Rien de tel qu’une soupe chaude et pleine de vitamines pour combattre le froid

Le manque de soleil et la forte humidité ambiante de l’hiver affaiblissent notre système immunitaire. Les voies respiratoires deviennent plus fragiles et les microbes se transmettent plus facilement. Pour éviter les maladies de l’hiver, il faut se fortifier et revitaliser ses défenses immunitaires grâce à une bonne alimentation, car la santé passe par la nutrition. Alors, revoyez votre alimentation afin de prévenir les carences et pour faire face aux diverses infections qui pourraient attaquer votre organisme :

  • Davantage de légumes dans votre assiette ! Des betteraves, des navets, des courgettes, des oignons, du chou… Ces aliments sont naturellement riches en vitamines permettant de faire face aux virus et aux bactéries. Alors ayez votre dose de vitamine A tous les jours ! La vitamine A est l’alliée des muqueuses qui tapissent les voies respiratoires. Ce sont les premiers obstacles contre les microbes. Vous la trouvez dans les carottes, le foie, les tomates, les épinards, le brocolis…La vitamine D est très importante aussi puisqu’avant les antibiotiques, on traitait les patients atteints de tuberculose avec de l’huile de foie de morue riche en Vitamine D. Consommez également d la vitamine B, car elle agit directement sur le système immunitaire. Présente dans le germe de blé, les viandes, les volailles, les œufs, les poissons, les fruits et légumes, les produits laitiers et les céréales complètes.
  • Composez une salade quotidiennement ! Selon les nutritionnistes, manger une salade est le moyen le plus simple pour mener une vie saine. Une portion de salade ajoutée à votre alimentation quotidienne augmentera votre espérance de vie de deux à trois ans ! Les légumes crus ne sont pas des plats réservés uniquement à la saison chaude. Au contraire, les vitamines qu’ils apportent sont plus précieuses durant l’hiver.
  • Une soupe, mais pas juste pour se réchauffer ! Les soupes sont riches en fibres, en vitamines et oligo-éléments. Pensez à la préparer de temps en temps avec des morceaux de légumes pour bénéficier de leurs fibres très bénéfiques contre les microbes.
  • De la vitamine C au petit déjeuner et comme dessert ! Buvez du jus d’orange au réveil, c’est à la fois tonifiant et bon pour renforcer les défenses naturelles. Choisissez les légumes à forte teneur en vitamine C pour vos plats comme les choux, le persil, l’oignon et le poivron. Au dessert, une belle orange vous aidera à la fois à éliminer les matières grasses, mais aussi à faire face aux virus de l’hiver.
  • Des légumineuses pour vous renforcer ! Les lentilles vertes ou blondes, les haricots et les pois chiches méritent une place dans votre assiette. Ne les boudez plus, car non seulement elles apportent une quantité d’énergie suffisante pour tenir de longues heures sans fringale, mais elles constituent une source importante de protéines végétales, de fer, de phosphore, de zinc et de calcium.
  • Mangez des fruits de mer pour vous minéraliser ! Les crevettes, les sèches…ont tous une richesse unique en sels minéraux, tels le magnésium, le phosphore, le sodium, le cuivre et le fer ; mais aussi en protéines et en vitamines des groupes B et C.
  • Le fer pour une protection d’enfer ! Le fer stimule la fabrication d’anticorps et permet à l’organisme de se préparer contre un éventuel virus qui pourrait l’attaquer. Vous le retrouvez dans les viandes, les œufs, l’épinard, le chocolat…Ce n’est pas facile de faire le plein de fer, car nous devrions en consommer 10 mg par jour ; alors qu’un steak de bœuf de 150 gr n’en contient que 1,1 mg seulement, alors il faut varier les aliments pour avoir toute la dose en fer recommandée.
  • De bons acides gras au lieu des mauvais ! Surveillez vos apports en oméga-3, il permet de lutter contre la dépression hivernale. On les trouve dans les petits poissons gras, comme les sardines et les anchois, mais aussi dans l’huile de colza. Alors, ne sous-estimez plus ces petites sardines à cause de leur coût très bas ! Elles sont plus riches en acides gras que tous les autres poissons.
  • Consommez des probiotiques ! Ils modulent l’activité du système immunitaire intestinal et améliorent l’immunité lorsqu’elle est faible. Ils sont présents dans certains yaourts et laits fermentés.
Sonia Matoussi
PARTAGER


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here