Ramadan est le neuvième mois du calendrier islamique, pendant lequel les musulmans pratiquent le jeûne. Il consiste à s’abstenir de satisfaire l’appétit de l’estomac, mais aussi le désir sexuel, entre le lever et le coucher du soleil. C’est un exercice spirituel dans le but de se concentrer sur l’obéissance de Dieu uniquement. Cette pratique est également connue pour son effet curatif sur les ulcères gastroduodénaux, la maladie intestinale inflammatoire, la gastrite, le syndrome du côlon irritable et la dyspepsie, car l’ensemble du système gastro-intestinal se repose durant un mois entier.

Comment manger au moment du «Shour» ? Rassurez-vous, pendant le jeûne, on ne perd pas d’éléments nutritifs ! En revanche, si l’hydratation n’a pas été suffisante pendant la phase précédant le jeûne, on peut effectivement ressentir de la fatigue et une baisse des performances physiques et intellectuelles dans la journée. C’est pour cette raison qu’il faut boire des liquides avant de débuter de nouveau le jeûne, si vous voulez éviter de vous retrouver comme un légume tout au long de la journée. Il est aussi conseillé de prendre, au « Shour », un repas équilibré en quantité et en qualité, comportant des sucres complexes ou lents : céréales (riz, bouillie de céréales), tubercules, du pain qui seront disponibles pour l’organisme toute la journée. Vous pouvez également consommer des protéines animales ; telles la viande et le lait, ainsi que des légumes sous forme de crudités ou de potage avec un peu d’huile végétale et des fruits.

Comment manger au moment d’ « El Iftar » ?  At the end of the day, the fast is broken with prayer and a meal called the iftar.Au coucher du soleil, le jeûne est rompu par la prière et un repas appelé « El Iftar ». Il commence avec la consommation de dattes. Il est recommandé de boire beaucoup de liquides afin de réhydrater l’organisme. Les aliments riches en sucres simples ou rapides passent immédiatement dans le sang, puis parviennent aux cellules, permettant ainsi de soulager rapidement la sensation de faim. Ce repas doit être léger, il doit juste permettre d’apaiser les sensations de soif et de faim résultant de la journée de jeûne qui dure environ 12 heures.

Pas de repas trop copieux à la rupture du jeûne, vous pouvez commencer par une soupe et des crudités avec un peu d’huile végétale. L’huile aide à lutter contre le cholestérol et garantit la santé des artères. L’important est de ne pas faire d’excès lors de la rupture du jeûne, car il faut faire le plein d’énergie avant l’effort et non avant de se coucher. Donc, interdiction de grignoter à la tombée de la nuit pour ne pas prendre des kilos c’est sûr mais aussi pour mieux dormir! Mangez avec modération et faites un autre repas deux à trois heures après, c’est permis! Il est important d’essayer de garder trois repas sur les 24 heures tout en évitant les excès. N’oubliez pas de bien vous hydrater en buvant suffisamment d’eau le soir et le matin avant de débuter le jeûne.

Contre les maux d’estomac: Si vous avez tendance à souffrir de maux d’estomac, sachez que les excès alimentaires sont probablement la première cause d’inconfort digestif, ainsi que le fait de manger des aliments trop gras, trop sucrés ou trop épicés. Consommer trop de boissons gazeuses ou de café est également contre-indiqué. Mastiquez bien les aliments avant d’avaler ! Après avoir mangé, mâchez du Louben, c’est connu pour faciliter la digestion ! Il y a aussi El Helba, utilisée par la médecine pour soigner les ulcères gastriques, réduisez la en poudre et prenez en 10 grammes à la rupture du jeune.

Bon Ramadan à tous et surtout mangez sainement et avec modération !

Sonia Ben Jaballah


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here