Une part de gâteau, est-ce raisonnable ? Rentrerai-je de nouveau dans ce 38 ? Quand on est un peu gourmande et que l’on a tendance à s’arrondir, contrôler son poids est une lutte souvent décourageante. Profitant de ce désarroi, les laboratoires pharmaceutiques et certains médecins nous proposent des solutions soi-disant définitives, telle LA crème miracle qui “brûle”, “mange”, ou “dissout” les graisses pour nous faire mincir. Aujourd’hui, les personnes qui se retrouvent en position de surpoids important ou d’obésité se voient aussi proposer des opérations chirurgicales, des anneaux gastriques, par exemple, pour leur faire perdre rapidement leur excès de poids. Radicales, ces méthodes paraissent séduisantes puisqu’elles prétendent mettre un terme à des années de restrictions et d’échecs. Mais, elles ne sont pas sans danger : les médicaments ont des effets secondaires, parfois graves, les régimes draconiens affaiblissent l’organisme, la chirurgie peut entrainer de sérieuses complications. Quelle que soit la méthode envisagée pour convaincre les kilos récalcitrants, il faut en connaitre les risques, afin que notre quête de la minceur ne mette pas en jeu notre santé et notre vie.

Ne prenez pas de risque pour maigrir !

Les nouveaux traitements qui apparaissent régulièrement contre les kilos ne sont pas sans danger sur votre santé, alors demandez vous avant de les consommer si votre souhait de maigrir vaut le coup d’abimer votre cœur ou votre système digestif !

1- D’après les études, voici la liste établie des risques biologiques engendrés par les régimes les plus populaires : La reprise de poids pour 80% des personnes qui ont suivi un régime amaigrissant. La perte de masse musculaire plutôt que de la masse graisseuse. Pour 10% de poids perdu c’est la densité minérale osseuse qui diminue également de 1 à 2% avec un risque accru de fracture. Des problèmes cardiovasculaires dus aux fluctuations de poids. Et des problèmes de transit à cause de faibles apports en fibres. Alors, avant d’entamer un régime draconien, posez vous la question si le fait de perdre cinq kilos vaut le coup de sacrifier la santé de votre corps !

 2- Depuis plus de cinquante ans, des médicaments puissants, destinés aux obèses, ont été utilisés par des personnes en surpoids, entrainant parfois des décès. Pour cette raison, les coupe-faim dérivés d’hormones ou d’amphétamines sont prohibés depuis plus de vingt ans. Alors, si un médecin vous prescrit un jour une préparation magistrale, assurez-vous que sa composition ne contienne d’amphétamines, par exemple.

3- Les études ont révélé que certaines gélules amincissantes peuvent avoir un risque fatal conduisant à la mort dans certains cas. Par exemple, sur son site internet, l’agence française du médicament (Afssaps) alerte sur le “risque d’atteintes hépatiques rares mais graves” des gélules d’Orlistat, commercialisées sous les noms : « Xenical » ou « Alli », ce traitement a été, évidemment, retiré du marché.

4- Il reste un seul médicament autorisé, qui a pour effet d’empêcher la digestion d’une partie des graisses alimentaires. En revanche, il a des inconvénients, car il peut entrainer des problèmes gastriques et intestinaux.

5- En ce qui concerne l’anneau gastrique, c’est une opération superficielle réservée à personnes obèses ou souffrantes de maladies en rapport avec leur surpoids. Elle, exige un suivi médical à vie et n’est efficace que si l’on mange de façon équilibrée et modérée. Enfin, comme toute chirurgie, elle comporte des risques non négligeables.

Comment ne pas céder aux sirènes des traitements amaigrissants soi-disant miraculeux ? Quand un médecin, un pharmacien, un diététicien vous vante un régime, une gélule ou une opération, prenez du recul en demandant un temps de réflexion ! Profitez-en pour vous informer et bien peser le pour et le contre ! Ces méthodes proposent une solution radicale illusoire, car un médicament ne peut pas résoudre votre dépendance à la nourriture d’un coup. Alors, prenez les méthodes d’amaigrissement comme étant juste une petite aide, « une béquille », à un moment donné sans trop compter dessus pour résoudre votre obsession des kilos ! Ne vous arrêtez pas aux arguments des publicités, exigez du spécialiste des réponses précises en lui demandant le taux d’échec du traitement proposé, les complications de l’opération qu’il vous recommande, et surtout la question la plus importante : Que va-t-il se passer à l’arrêt du traitement ou du régime ? Comment vivrai-je un an, deux ans, cinq ans après l’opération ? Si vous n’obtenez pas de réponse claire et certaine changez de praticien !

 Sonia Matoussi


1 COMMENTAIRE

  1. L’anneau gastrique : une solution pour maigrir
    Pour perdre du poids, la plupart des obèses pensent à la chirurgie comme solution pour laquelle optent nombre de patients obèses ou en surpoids pour se débarrasser des kilos en trop. Mais Etant donné les risques qu’implique une opération chirurgicale, sans compter le prix excessive, l’hypnose apparait comme étant un moyen très sûr pour aboutir à des résultats similaires. http://www.poids-mincir.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here