Ses créations s’adressent à un certain type de femme :  fatales, fortes, excentriques. Il a d’ailleurs déjà réalisé environ une cinquantaine de robes, et a même offert certains modèles à des célébrités comme Najwa Karam, qui n’a pas hésité à porter sa création lors d’une soirée privée.

Ahmed Talfit trouve son inspiration partout. En ce moment il s’est même embarqué pour Paris, afin d’assister à la Fashion Week qui s’y déroule. Paris, la capitale de la Haute Couture, une ville où il souhaite s’affirmer en tant que styliste tunisien. Le chemin est encore long et les rêves  ne se réalisent pas en un jour !

Comme couleur dominante lors de ses défilés, Ahmed a choisi le noir au  Kazakhstan et le doré pour le défilé d’Esmode en Tunisie. Sans oublier, bien évidement, une touche de bleu-roi, sa couleur préférée. Quand on lui demande qui sont ses modèles, il avoue être en admiration devant les créations d’Alexander McQueen, célèbre créateur britannique: “même mort, cet homme m’inspire. Mais ce que je souhaite plus que tout, c’est d’avoir une carrière proche du célèbre styliste et couturier tunisien, internationalement reconnu, Azzedine Alaia. Un homme que je respecte et que j’admire, et auprès duquel je vais réaliser un stage prochainement.”

Ahmed n’hésite pas à lancer un appel de solidarité aux Tunisiens, et spécialement ceux de la mode  qui vivent en Tunisie: “On a rien à envier aux autres créateurs arabes ou occidentaux!  Si seulement on avait la même solidarité ou le 1/3 de celle qui existe entre les créateurs, stylistes et mannequins libanais par exemple, on serait loin devant. Certains, dans ce milieu, pensent qu’en  déstabilisant et attaquant leurs confrères, ils réussiront à briller mieux, alors que c’est loin d’être le cas. Je tiens à souligner que les Tunisiens de l’étranger sont conscients de ça, et c’est pour cette raison que leurs étoiles brillent loin dans le ciel. Nous sommes Tunisiens, essayons de représenter la Tunisie du mieux que l’on peut. Avec un bon travail, de la persévérance et de la patience, nous finirons tous par y arriver. Donc réjouissons-nous de la réussite de nos semblables.”

Si vous avez envie de passer une commande, vous pouvez le joindre dans son atelier au centre ville ou via sa page facebook.

Mariem Soualhi

  1. 8
  2. 9
  3. 10
  4. 11
  5. 12
  6. 13
  7. 14
  8. 15



2 Commentaires

  1. BJR AHMED JE TE félicite et je voudrais que tu me donne des conseilles par raport au diplôme d’un styliste je vais commencé ce mois ci les cours comme débutant et je voudrais avoir un petit projet à tunis est ce que tu m’encourage à le faire et queque tu peux me donner comme conseil stp
    merci d’avance

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here