Amel Maalej, un nom qui ne vous dit rien. Mais pas pour longtemps ! Jeune, belle et créative, des qualités qui sautent aux yeux, quand on rencontre cette jeune fille au coeur de son atelier de création de bijoux en pierres semi-précieuses. Elle était en train de finaliser une commande, un collier en plaqué or avec différentes pierres justement.

Amel a peaufiné son bagage avant de se lancer dans le monde du travail : diplômée de l’Ecole d’art et métier, spécialisée en création artisanale, elle valide actuellement un master en patrimoine et histoire de l’art. Amel est passée du rang d’étudiante à celui de créatrice après avoir effectué un stage de 6 mois au cœur de la médina. Une expérience qu’elle juge pleine d’avantages, une plongée dans un univers souvent réservé aux hommes et une connaissance qui se transmet de génération en génération, mais surtout de père en fils. Malgré ça, elle semble la bienvenue au sein de l’atelier, même si sa présence a suscité des réactions de la part des artisans ainsi que les clients, au début. “Aprés ce stage, j’ai voulu entrer dans la vie active,  j’étais impatiente de passer d’étudiante à créatrice, impatiente de gagner ma vie et de réussir à réaliser mes rêves. J’ai passé des mois dans une société exportatrice et créatrice de bijoux. J’ai appris bien des choses, mais ceci ne me suffisait plus, c’est pourquoi je me suis lancée en solitaire.”  Voilà deux ans qu’Amel a lancé son affaire. Elle a commencé avec un budget dérisoire: “je n’achetais que la quantité dont j’avais besoin et voilà qu’aujourd’hui j’ai plus de deux artisans qui m’aident.” Des débuts difficiles : “au départ, ma chambre était mon atelier, jusqu’au jour où je n’arrivais plus à trouver mon lit tellement il y avait de matériel.

Dans ses créations, Amel exprime son attachement à notre patrimoine et à nos origines, “la touche tunisienne est omniprésente.” Une créatrice qui adore le travail de Philippe Starck, un designer hors norme et qui associe parfaitement art et artisanat. Les collections d’Amel sont réalisées le plus souvent sur commande. Certaines de ses clientes vont même jusqu’à lui apporter leur tenue afin qu’Amel crée des bijoux en harmonie avec le vêtement. Un travail tout en réflexion et une vraie démarche d’artiste. “Je souhaite que les gens aiment mon travail. D’ailleurs, le simple fait qu’une personne passe et exprime son admiration pour mes créations me transporte au-delà de la réalité, qu’elle achète ou pas n’est pas mon but ultime.”

Mariem Soualhi

[album: http://www.baya.tn/wp-content/plugins/dm-albums/dm-albums.php?currdir=/wp-content/uploads/dm-albums/Mode Amel Maalej/]


5 Commentaires

  1. c’est génial ce qu’elle fait mais je pense que vous avez oublié de nous donner son adresse ou son numéro de téléphone pour pouvoir la contacté c’est le but de cet article non!

  2. Raffinement, élégance et originalité c’est de la sorte que je qualifierais le travail d’Amel Maalej, j’ai eu la chance et l’occasion de voir de près le travail de cette artiste hors pair et de porter ses bijoux j’en raffole toujours, des bijoux modernes et rattachés à notre identité Tunisienne.
    Amel Maalej bijoux saura trouver le bijou unique qui vous ressemble !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here