Envie de  personnaliser votre garde-robe, de la rendre beaucoup plus pratique et surtout de rester toujours In sans faire exploser votre budget? La solution n’est vraiment pas nouvelle, elle existe et existait depuis toujours, mais notre société de consommation ne la met plus en œuvre ! Nous vous proposons un retour aux sources, un come back avec des fibres d’origine animale. Alors foncez : la laine c’est chaud, c’est doux et c’est beau !

D’ailleurs, vous ne serez pas les premières à en utiliser cet hiver, les maisons de haute couture ont déjà sorti leurs aiguilles, que ce soit pour les vêtements comme Jean-Charles dans sa collection automne-hiver 2011-2012 pour la maison CastelBajac ou en matières d’accessoires, comme Christian Dior avec son sac “Lady Dior” en laine peinte.

En Tunisie, vous trouverez  un grand choix : laine (fibres de mouton), angora (lapin albinos),  cachemire (chèvres cachemire)… Je vous conseille d’aller choisir vous-même les pelotes.  Vous pourrez ainsi jeter un oeil à la qualité et acheter en fonction de vos envies et de votre budget. Ses fibres se vendent partout dans le centre ville, à la Médina et le plus souvent elles se vendent aux kilos.

Cet hiver nous vous conseillons de vous lâcher en matière de couleur. Privilégiez les couleurs chaudes : le rouge surtout, l’oranger et pourquoi pas le jaune, avec notre peau mate, ces couleurs se marient parfaitement et nous subliment avec leurs reflets “effet  bonne mine”. Si par chance vous savez tricoter, plus aucun obstacle ne se dressera devant vous ! Malheureusement il est vrai que  la majeure partie des femmes tunisiennes ne le savent pas ou n’ont plus le temps de le faire ! Pas de souci. D’abord, vous pouvez apprendre parce que c’est un passe-temps antistress : au lieu de ruminer ses idées noires, on doit compter les rangs : à l’endroit, à l’envers, à l’endroit… On trouve d’ailleurs des explications et des vidéos sur Internet. Si vous n’êtes vraiment pas douée et que vous ne savez pas quoi faire avec ces deux grandes aiguilles qui dépassent de la pelote, il y a une solution à tout : on trouve encore des artisanes qui sont expertes en la matière. Demandez à votre entourage et vous en trouverez sûrement une. Faites ensuite votre choix de modèle : pull-robe, l’un ou l’autre, bonnet, cache-colle, gants… Le résultat sera bien plus joli que ce que l’on trouve en boutique, et, surtout,  votre tenue sera unique en son genre, comme vous !

M.S


4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here