Les habitués du Net le connaissent déjà, soit par le biais de son blog, soit par son compte facebook, soit par le bouche-à-oreille. On ne fera pas durer le suspens plus longtemps: on vous parle aujourd’hui de Louis Philippe de GAGOUE, un jeune camerounais qui étudie le droit des affaires en Tunisie, un fashion addict qui l’affiche et le proclame haut et fort !

Louis Philippe est un personnage hors norme qui met ses conseils et son « art » à la disposition de ses ami(e)s. « J’ai commencé à être connu il y a un peu plus d’un an.  Je relooke les gens et les conseille dans leurs choix vestimentaires».

Louis Philippe commence toujours par un questionnaire qui va l’aider à définir les grands traits de personnalité de son/sa client(e) afin de mieux le/la conseiller. L’étape suivante est Ile rendez-vous chez le coiffeur, ensuite le maquilleur et pour finir le shopping, son domaine de prédilection.  Louis Philippe a la particularité de s’adapter à toutes les classes sociales quand il s’agit de vêtements; il passe des grands magasins de marque à la fripe sans sourciller. C’est le budget des clients(es) qui l’oriente. « L’important ce n’est pas d’être habillé par une grande marque, mais d’en faire Une ». Il a même aidé certains mannequins tunisiens et internationaux dans leur quête de nouveauté et d’originalité.

On a voulu savoir ce que  Louis Philippe de GAGOUE pensait de la mode en Tunisie: « En Tunisie tout le monde se ressemble, il manque une touche de folie, de créativité. Les gens ne s’assument pas, ils ont tendance à être pudiques dans leur manière de s’habiller. Et pourtant ils se croient à la mode voire plein dedans ! Le style n’est pas recherché, je vis en Tunisie depuis 4 ans et je n’ai remarqué aucun changement vestimentaire. Être stylé n’est pas tributaire de ce qu’on a dans le portefeuille, on peut avoir une garde-robe complètement glanée aux fripes et être stylé ! »

Pour bénéficier de ses conseils, vous pouvez le joindre sur son compte facebook et suivre ses actualités dans la mode via son blog.

M.S

PARTAGER


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here