Marilyn Monroe le chantait ” Diamond  are a girl best friend “. Les bijoux nous fascinent, c’est vrai! Et pour apaiser cette soif de nouveau bijou je suis allée rencontrer Faouzi Bachali, un créateur tunisien de bijoux à base de corail, de pierres précieuses et semi-précieuses.

L’histoire commence aux environ de 1975 en Italie. Alors qu’il expose des produits artisanaux en provenance de toute la Tunisie dans un salon d’exposition, un Italien s’approche de lui et lui demanda s’il a du corail. “J’étais jeune, ambitieux et mes aventures dans le domaine du commerce m’avaient appris à ne jamais dire non, à chercher d’autres alternatives et surtout à saisir toutes les occasions.”  Et même si à  ce moment làFaouzi n’y connaît rien en corail il sait où en trouver. En guise de réponse Faouzi promet donc au commerçant italien de lui en procurer au moment convenu.

“Je suis passé d’un fournisseur de matière première en corail brut à la commercialisation de produits fini et j’étais le premier à en commercialiser en Arabie Saoudite.” Avant d’ouvrir ses ateliers de transformation et de création de bijoux, Faouzi Bachali a côtoyé les plus grands créateurs de bijoux internationaux et surtout les créateurs italiens, experts en la matière. Sa mère se retrouve elle aussi embarquée dans l’aventure puisqu’elle a suivie des formations “elle était très intéressée par ce domaine, si bien qu’elle a demandé à participer à mon projet de création. Maintenant elle m’est d’un grand secoure”.

Entre 1980 et 1982 Faouzi Bachali ouvre son atelier de transformation et de création de bijoux en corail. Un atelier qui ne comptait que quelques ouvriers à ce moment là. Aujourd’hui ils sont plus de 80 et dont sa mère, une femme d’un grand âge qui est responsable de tout.

Ces plus belles Faouzi s’en rappelle bien : entre 1985-et 1990. Aprés ça il lui devient difficile de quitter le pays. “On me gardait à l’aéroport à la douane à chaque fois que je prenais l’avion.” Pas facile à l’époque d’avoir une affaire qui roule sans faire d’envieux. “Ma plus grande peur était de ne pas pouvoir honorer mes engagements vis-à-vis de mes clients étrangers. 

Après le corail, le turquoise, l’améthyste, le grenat, l’aigue-marine, le créateur Faouzi Bachali,  ne cesse d’accroitre son répertoire de créateur de bijoux en assemblant différentes couleurs, tailles et genres de pierre précieuse et semi-précieuse dans le but de nous satisfaire, nous les femmes !

Vous pouvez trouvez ses œuvres partout dans le monde ainsi que dans ses boutiques du Cap-bon et prochainement à Tunis. Et voici en images un mélange de créations de Faouzi et d’autres bijoutiers tunisiens.

Mariem Souahli

[album: http://www.baya.tn/wp-content/plugins/dm-albums/dm-albums.php?currdir=/wp-content/uploads/dm-albums/bijoux_Faouzi_Bachali/]


3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here