14 janvier 2011 la Tunisie descendait dans la rue pour crier sa volonté de liberté et s’extraire du joug du dictateur. Un an plus tard, jour pour jour, “Dégage ! Une révolution” offre aux yeux du monde l’histoire de ce jour exceptionnel et des jours suivants à travers douze regards de photographes âgés de 19 à 37 ans, tous acteurs et spectateurs de l’impensable : comment un peuple, pacifiquement, pouvait montrer sa souveraineté.

Paru aux éditions Phébus, l’ouvrage se distingue des ouvrages déjà parus à chaud, même s’ils étaient nécessaires, par la distance prise face aux événements…distance qui a permis de classer, répertorier, légender les cent vingt clichés sélectionnés parmi plus de 1500, “une tâche ardue et délicate” nous ont confié les éditeurs, tant la qualité des photos était évidente. Le recul a également permis de respecter la chronologie exacte de ces heures brûlantes, où le monde avait les yeux tournés vers un tout petit pays, jusqu’alors connu pour ses plages, son jasmin, son accueil…
Respect aussi des choix artistiques des photographes : aucun cliché n’a été retouché par les éditeurs.

Autre qualité de l’ouvrage, et pas des moindres, trois personnalités nées en terre tunisienne, ont tenu à témoigner leur amour pour le pays qui les a vu naître et qui les a forgé, en ajoutant des mots et des dessins aux témoignages iconographiques.
Il s’agit de Abdelwahab Meddeb, poète, universitaire et écrivain, Colette Fellous écrivain et productrice de Carnets Nomades, et Georges Wolinsky, dessinateur et humoriste de Charlie Hebdo, entre autres.

Dégage ! Une révolution, fait suite à l’exposition du collectif Dégage, réuni par Léïla Souissi au lendemain de la révolution. Inaugurée à l’Institut du Monde Arabe à Paris, l’expo a emmené des images de notre révolution dans toute l’Europe avec plus de 200 000 visiteurs à la clé. Il s’inscrit dans une vraie démarche d’archivage des images avant que, les années passant, les lieux de mémoire se créent et s’organisent.

Mais la motivation la plus importante des éditeurs, au-delà de ce travail de mémoire, est de montrer aux tunisiens et au monde entier ce que notre peuple a accompli de merveilleux, d’incroyable, d’inimaginable et ce qui d’après eux, ne se passera plus jamais, avec cette intensité là, cette solidarité là, ce mélange unique de tous et toutes pour une même cause juste et sans guerre civile. C’est rendre hommage au peuple tunisien qui doute parfois de ce qu’il accompli et l’ériger en exemple pour les peuples encore opprimés.

Dégage ! Une révolution, Abdelwahab Meddeb, Colette Fellous, Georges Wolinski, éditions Phébus, collection Beaux livres, 160 pages, 27,500 dt.

Charlotte Carli


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here