Ghalia Benali est l’une des jolies surprises musicales de ces dernières années.  Cette artiste à succès est connue sur le plan international mais étrangement beaucoup moins dans son propre pays. Sa voix fluide navigue sur  les mouvances de la musique arabe traditionnelle mais aussi sur le folk et le jazz. Baya est allée à sa rencontre.

Baya : «A night in Tunisia» est le premier  grand évènement  que vous organisez en Tunisie pourtant vous êtes apparue dans certains festivals tunisiens. Pourquoi avoir attendu 2012 pour faire les choses en grand?

Ghalia Benali : il est vrai que j’ai participé à des festivals en Tunisie mais c’était de petites apparitions. J’en ai eu assez d’attendre que les autorités m’invitent ou répondent à mes propositions. J’ai donc pris l’initiative d’organiser moi-même cet évènement pour aller à la rencontre de mes amis et mes fans qui me suivent sur les réseaux sociaux et qui me demandent constamment plus de présence sur la scène tunisienne. J’ai donc échangé ma casquette d’artiste contre celle d’organisatrice. J’ai pratiquement réalisé ce projet toute seule, j’ai presque fait des tours de passe-passe pour avoir les sons et lumières au top. Je veux offrir à mon public un spectacle de qualité.

Baya : On doit donc comprendre que le concert de ce soir est l’unique spectacle que vous donnerez en Tunisie?

Ghalia Benali: l’envie ne manque pas, mais l’énergie et les difficultés que j’ai rencontrés en organisant celui là me laissent sans souffle. Mais je suis toujours partante si on m’invite à participer à des évènements ou festivals.

Baya : revenons au fait que vous soyez suivie de près par vos fans dans le monde entier, vous êtes bien plus connue en Europe qu’en Tunisie, pourquoi ?

Ghalia Benali: Peut être parce que je suis une artiste à part avec un style musical pas vraiment commercial. Je suis plus réclamée par le public que par les autorités organisatrices de la Tunisie et du monde arabe en général.

suite page 2


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here