Elle est en retard la quinzième édition ! Mais personne ne lui en veut. C’est qu’en fait elle a pris son temps pour se caler sur le calendrier : du 6 au 13 janvier, comme pour saluer la Révolution tunisienne.

Et finalement savoir que l’art continue malgré tout est une bonne chose, qui fait oublier les contre-temps. Cette année, le théâtre est présent sous toutes ses formes : amateur et professionnel, pour adultes et pour enfants. Il se donne à voir à Tunis et en régions. Il réunit un instant les différences et montre que l’on peut s’asseoir ensemble et écouter le monde parler : la Tunisie, le monde Arabe, l’Afrique ou encore l’Europe.

Petit clin d’oeil du festival aux libertés : un hommage est rendu à la femme artiste. Et bien oui, nous savons faire autre chose que la cuisine !

En plus de pièces de théâtre, des colloques, des animations de rues sont organisés. Alors allez-y !

Plus d’infos sur www.jtc2012.org

S.S.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here