Le samedi  25 février 2012 : première représentation de la pièce  « Tounisi.com خالية من السياسة » le one man show de Jaafar Guesmi, mis en scène par Sahbi Omar. Il est vrai que pour réussir un sketch, il faut impérativement réunir deux conditions : un texte bien écrit, et un comédien qui sait lui donner vie. Pari réussi!

C’est au journaliste et présentateur de télé Naoufel Ouertani que l’on doit le texte. Un jeune homme qui dévoile par ce biais la diversité de ses compétences. Pour la première de la pièce  « Tounisi.com خالية من السياسة  » le théâtre municipal de Tunis était plein d’un public diversifié : un mixe de générations et de styles !  L’ambiance était bonne et on sentait une vraie complicité entre public et Jaafar.

La pièce débute par de simples questions auxquelles on a tout de même du mal à répondre, des questions sur nos souvenirs, nos jeux d’enfance, nos chansons… rien de plus banal ! Et pourtant, elles ont fait l’unanimité au niveau du public !

Une des raisons de la réussite de cette pièce réside sans doute dans le fait que le public est pris à partie. On sent bien l’engagement des spectateurs et leur envie de passer un bon moment pendant le one man show. Jaafar a su conquérir son public par son charisme, sa sensualité et surtout par ses « histoires vraies »!

La clôture de la pièce était tout aussi émouvante. En quelques phrases, l’acteur a su exprimer son dégoût et ses envies. Son dégoût : se sentir déraciné, étranger dans son propre pays. Drôle de sentiment que d’être dans un pays qui porte le même nom mais qui est si différent de celui dans lequel on a toujours vécu ! Ses envies : retrouver sa nation avec ses qualités et ses défauts, se sentir à nouveau en Tunisie !

A la fin de son show, le public était debout, applaudissant à tout rompre et remerciant Jaafar pour ses 90 minutes de bonheur et d’espoir. Le samedi 25 février, Jaafar était donc au théâtre, il s’est battu et il s’en est sorti haut la main !

Mariem Soualhi


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here