Mardi 22 novembre. Le Bardo. L’Assemblée Constituante prend place. Dans la rue la manifestation “Appel à l’égalité et à la citoyenneté” bat son plein. Baya.tn a fait un saut dans la foule pour vous.

Les femmes tunisiennes ne se laisseront pas faire, c’est un fait : « Ce ne sont pas les mêmes personnes qu’il y a 50 ans. Elles sont plus instruites, elles travaillent, elles ont du pouvoir dans la famille, elles sont dans la sphère public, dans les médias…mais il faut quand même rester vigilante » explique Dorra Mahfoudh Draoui, sociologue. Elle est venue, comme beaucoup de femmes et d’hommes, pour défendre des droits et des libertés qui semblent en danger.

Alors que les membres de l’Assemblée Constituante font leur entrée au sein de la Chambre des députés du Bardo, des centaines de manifestants se pressent devant les grilles pour se faire entendre : « Ils ont été élus pour représenter tout le monde, alors ils doivent le faire» s’exclame Amal, orthophoniste. Elle a écourté ses consultations et est sortie dans la rue avec ses collègues « parce qu’il faut être là. »

Un peu plus loin, Sarah professeure, donne son avis : « je suis soucieuse. On nous parle de changement du CSP, les prof de fac se font agresser, devant les lycées les jeunes filles sont sommées de porter le voile… Moi je me bats pour les libertés : la liberté de culte, la liberté d’expression… »

Pour l’instant rien n’a été fait et aucune loi liberticide n’a vu le jour. Reste que l’ambiance de la rue effraie beaucoup. Les femmes comme les hommes. « En premier lieu il s’agit des Droits de la femme, mais au deuxième plan ce sont les droits des individus dont on parle » continue Sarah.

Ce jour là beaucoup sont venus avec des revendications claires : inscription dans la Constitution de l’égalité entre homme et femme, du principe de non violence à l’égard des femmes et de celui de non discrimination. Mais il faudra faire preuve de patience pour voir si ces revendications ont bien été entendues.

Sana Sbouai

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here