Hamida Sakléoui la première femme arabe pilote de rallye a moto

Qui d’entre nous n’a pas entendu la phrase  “femme au volant blablabla…” dans un taxi ou lors d’une discussion entre amis, le tout servi sur un faux air de rigolade ? Avec  notre invitée nul ne pourra songer à prononcer le début de cette phrase. Focus sur Hamida Seklaoui, la motarde que rien n’arrête.

C’est une femme hors du commun avec un parcours reconnu et un avenir promoteur. Hamida Seklaoui bouleverse, à sa façon, le monde arabe et met à bas beaucoup de préjugés sur les femmes. Hamida est la première femme, arabe et maghrébine, pilote de rallye moto. Un tempérament de feu et une volonté d’acier. La clef de sa réussite doit tourner autour de ça. Son titre elle y tient et nul ne pourra lui arracher, c’est elle qui le dit. Et quand on siat que sa moto est son amie intime, on la croit volontiers.

Une histoire d’amitié qui a débutée très tôt : ” j’ai eu ma première moto enduro  à l’âge de 14 ans. C’était une YAMAHA 125DTLC. J’ai passée deux semaines à la regarder sans jamais la monter. L’écho des paroles prononcées par  ma mère résonné dans ma tête. “T’as acheté un cercueil à ta fille.” C’était sa réaction et elle ne se gênait pas de le dire à mon père !” À cet âge là, Hamida connaissait déjà très bien l’univers de la moto. Elle y baignait depuis son enfance. Mais là c’était autre chose : cette 125 DTLC c’était sa propre moto, celle qu’elle était la seule à conduire.

Au fil des années Hamida a  perfectionné sa conduite. “J’adore me balader en moto dans la forêt, dans la montagne et surtout au bord de la plage.”  C’est lors d’une de ses balades qu’elle a rencontré  Anis Nabli, “le meilleur pilote tunisien de moto” qui lui lance le défi de participer au rallye des papillons en 2004. Son caractère de battante pousse Hamida à accepter le défi, mais, à une condition : qu’Anis soit son coach! Et voilà les deux mordus de route embarqués pour une expérience folle.  “C’était une aventure inoubliable, pleine de joie et de surprises avec ma YAMAHA XT350.” Après ce premier rallye Hamida prend goût à la compétition et se lance, en avril 2005, à l’assaut du rallye Optic 2000 de Tunisie, en tant que première femme arabe et maghrébine  pilote de rallye à moto.

Les années filent et Hamida accumule les participations aux rallyes en Tunisie. Elle se forge ainsi une réputation qui fait d’elle une motarde connue et saluée par

Hamida Sakléoui la première femme arabe pilote de rallye a moto

tous les amoureux de motos. Une femme qui a su s’imposer dans un domaine masculin sans faire trop d’histoire. Son ambition est de participer au fameux rallye Dakar, un circuit plus long (7 étapes au lieu de 5) et plus coriace que ceux qu’elle a déjà fait. Et on voit mal ce qui arrêterait cette femme, qui a monté la première association de motardes, afin de partager avec d’autres son amour des deux roues.

M.S.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here