Après un bombardement  israélien intensif de plusieurs jours sur  Gaza, le monde s’apprête  à fêter  la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.  Une journée où «nous réaffirmons notre engagement à traduire la solidarité en action concrètes. La  communauté internationale doit contribuer à faire évoluer la situation vers un accord de paix historique» d’après le secrétaire général de l’ONU.

Une journée qu’apparemment, seule l’organisation des Nations Unies célèbre…Et encore sur papier uniquement parce que concrètement, quelles actions de l’ONU ou de la communauté internationale ont contribué à une quelconque paix dans ce conflit interminable?  La date du 29 novembre n’a pas été choisie par hasard, elle signifie beaucoup pour le peuple palestinien. Ce jour-là l’Assemblée générale a adopté, en 1947, la  résolution (II)  sur le plan de partage, qui prévoyait la création en Palestine d’un «État juif» et d’un «État arabe», Jérusalem étant placée sous un régime international spécial comme corpus separatum.

On se demande vraiment  dans quel état d’esprit se trouve aujourd’hui le peuple palestinien concernant la célébration de cette “journée nationale de solidarité”. L’ONU, les gouvernements et la société civile célébreront t-ils cette date jusqu’à l’extermination du peuple palestinien ?! Cela devient de plus en plus probable après chaque attaque d’Israël sur Gaza.

M.S


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here