Slogan en clin d’œil à un certain ex-président qui croyait  tellement au pouvoir des jeunes qu’il les a poussés à l’immolation.

A en croire le ministère de l’intérieur, aucune loi n’interdit l’ouverture des cafés pendant le mois saint. A en croire les témoignages des propriétaires de cafés, cela a posé problème dès le premier jour de ce mois.

Rappelons que cette pratique ne se limite pas à la religion musulmane mais concerne également les juifs et les chrétiens, les hindous ou encore les bouddhistes. Sans oublier notamment ses bienfaits pour le corps. (Ramadan serait-il bon pour la santé?)

Mais entre pratique individuelle se rapportant à une conviction intime et  pratique qui met en jeu l’identité arabo-musulmane de tout un pays, l’affaire fait couler beaucoup d’encre.

On l’aura compris, la mode change de style cet été et passe du couple phare de cette année : croyant/mécréant au couple jeûneur/mécréant. Notons tout de même une constante puisqu’on garde le même partenaire.

Croyants non-pratiquants, étrangers résidents en Tunisie, touristes ou encore malades, mangez  léger cet été. Une chose est sûre, il y en a qui vont garder la ligne cette saison. Et d’autres qui garderont leurs petits coins secrets au risque d’être rappelés à l’ordre.

Cyrine


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here