Chaque région a ses propres us et coutumes lors de fêtes et célébrations, encore plus lorsqu’il s’agit d’événements aussi importants que le mariage. Pour la région du Cap Bon, Nabeul, Hammamet, Kélibia, Haouaria… Baya.tn a voulu vous servir de guide.  Comment se célèbre un mariage dans cette région de la Tunisie? Eh bien, vous allez le voir, cela se fait en plusieurs étapes : signature du contrat du mariage, Hénna, Outia…Suivez le guide!

J1 : le jour de la signature du contrat du mariage

Comment cela se passe-t-il?
Généralement cela se fait chez la famille de la mariée avec une annonce dans la mosquée après salét el asser.

Festivités prévues :

1) Une petite réception après la signature du contrat et jamais avant. Les invités ont seulement droit à l’eau minérale. Une fois le contrat signé, des petits gâteaux et des boissons seront distribués. Cette cérémonie dure de une à deux heures au maximum. Il s’agit juste de souhaiter aux nouveaux mariés une heureuse union. Il faut se dépêcher afin de se préparer pour la suite des festivités.

2) En début de soirée, il y a un dîner financé totalement par le nouveau marié. C’est-à-dire qu’il procède à l’achat de tout le nécessaire tels que les produits alimentaires bien sûr, mais il prend aussi en charge les frais du cuisinier,  voire l’achat d’ une bouteille de gaz pour l’événement. Le principe est que la famille de la mariée est invitée par leur nouveau gendre. Sa mission à elle est de fournir le local  et la vaisselle, etc. La suite de la soirée par contre sera financée par la famille de la mariée.

3) Après le dîner, les invités passent reste du programme : la célébration de la signature du contrat sur chants de “Soulamia”. Gâteaux traditionnels et boissons sont de rigueur.

Combien cela coute-t-il ?

Pour le dîner : Il est évident que cela dépend du nombre d’invités et du menu offert. Traditionnellement le couscous est le plat principal. Il est accompagné de trois entrées : deux salades (salade verte & méchouia) et un tajine (fromage ou de volaille). Le dessert est généralement composé de fruits de saison : oranges, fraises, pommes, poires, pastèque, melon, raisins…

Pour 300 personnes, il faut compter autour 600 dinars sans le dessert dont le coût varie suivant la saison et le choix des fruits. Le cuisinier demande généralement une rémunération  de 250 dinars. Si vous faites appel à des serveurs, il faut compter des frais en plus, mais dans la tradition, ce sont les membres de la famille de la mariée (cousins et cousines) qui servent les invités.

Pour la soirée :
Les tenues de la nouvelle mariée : Au minimum, la mariée change 2 fois de tenue. Lors de la signature du contrat du mariage, elle porte une jébba brodée à la main accompagnée parfois d’un safsari.  Le Caftan reste le choix numéro 1 pour la soirée. Certains l’achètent,  d’autres préfèrent louer. Le prix d’achat ou de la location dépend de la qualité du tissu, de la qualité de la broderie et de son état. Cela démarre à 200 dinars.

Pour la«Soulamia», il faut compter entre 150 dinars/200 dinars.

suite page2


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here