Du 4 au 5 mai, à l’hôtel Karthago Le Palace à Gammarth, la Tunisie a fêté dignement sa toute nouvelle liberté de la presse. Cela sentait bon la liberté et la démocratie dans l’immense hall de l’hôtel où se croisaient des journalistes de toutes nationalités et de tous bords. Conférences, formations et tables rondes se sont succédé dans les salles de l’établissement autour de thèmes tels que les réformes des médias, le journalisme et la démocratie ou la transparence. Ce programme international organisé conjointement par le gouvernement tunisien et l’Unesco à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse portait le nom: “les nouvelles voix”, faisons en sorte que les voix des journalistes tunisiens ne soient plus jamais réduites au silence.

SBF.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here