Les principaux acteurs du secteur médiatique se sont retrouvés jeudi à Tunis autour d’une table ronde ayant pour thème: «Pour un rôle avancé des patrons et directeurs des établissements de presse en matière de protection de la liberté de la presse. Ils ont notamment souligné le nécessaire engagement de toutes les parties prenantes en faveur de la défense de cette liberté.

Les participants ont proposé dans ce sens, l’instauration d’un partenariat entre divers acteurs du secteur destiné à rendre plus performant le travail journalistique et à défendre la «sacralité» et la liberté de la profession.

La présidente du Syndicat des directeurs des établissements de presse, Amel Mzabi, a jugé irréalisable une réforme radicale du secteur de l’information tant qu’un diagnostic rigoureux de la situation n’est pas établi avec la participation de toutes les parties prenantes.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here