Beaucoup moins de monde que prévu mercredi dernier, à cette nouvelle édition de l’événement “l’avenue ta9ra” (l’avenue lit), ils n’étaient que quelques dizaines. L’appel à lire sur l’avenue Bourguiba a-t-il été moins médiatisé ou est ce parce que les transports en commun étaient justement en grève ce jour là? La culture a bien du mal à se frayer un chemin en ces temps agités, pourtant la librairie El Kitab y avait mis du sien en offrant un livre gratuit pour tout livre acheté. Le choix de la journée y était aussi peut-être pour quelque chose, un jour de semaine, à 16 heures n’est pas forcément un créneau adapté à tous. A quand une avenue qui lit un dimanche? 🙂

SBF



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here