Elle est devenue célèbre suite à la publication de sa photo faisant le signe de la victoire, elle est connu sous le nom de « Rehana ». Elle aurait tué plus de 100 djihadistes dans la bataille de la ville de Kobane , une ville importante et  stratégique  à la frontière entre la Turquie et la Syrie.

Rehana-femme-kurde

Rehana est devenue un symbole pour le mouvement de résistance kurde contre l’Etat islamique.

Pawan Durani, un journaliste activiste,  a tweeté sa photo le 13 Octobre. Il a écrit:

“Rehana a tué plus d’une centaine de terroristes de l’Etat Islamique à  Kobane…

Rehana se battait avec la milice Peshmergas kurdes, qui dispose d’un bataillon féminin indépendant connu sous le nom YPJ.

Selon les estimations, une personne sur trois, est une femme.

Au début de ce mois, une combattante kurde avait effectué un attentat suicide y tuant plusieurs djihadistes.

Lire aussi:”En effet, Denzi était une femme soldat ” kurde appartenant à l’armée de l’Etat Irakien kurde. Son histoire fait le tour du web, suite à sa dernière opération militante face aux combattants de Daech“.

Plus de 800 personnes sont mortes dans la ville Kobane depuis que des militants de l’État islamique ont lancé leur attaque le 16 Septembre 2014.

La ville de Kobane
La ville de Kobane

En réaction, les djihadistes de l’Etat Islamique ont publié une photo, la tête d’une femme décapitée affirmant que c’est celle de Rehana, le symbole de la résistance. Une information démentie par plus d’une source. Ces derniers affirment que la jeune femme est en vie, en bonne santé et qu’elle continue son combat.

Lire aussi:

soldat-femme-iraq

Vous n’imaginerez jamais ce qu’à fait Denzi face à Daech (vidéo)

 



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here