école-rentrée-scolaire-école

Les intervenants à la conférence régionale, organisée, samedi, à Monastir, sur « la violence dans le milieu scolaire », ont recommandé de relancer le système d’écoute destiné aux élèves au sein des établissements scolaires, que ce soit à travers des bureaux ou le recours à des enseignants formés en la matière semble une alternative à la violence dans le milieu scolaire.

Une conférence régionale sur le sujet a été organisée à Monastir, les intervenant ont également insisté, au terme de cette manifestation, sur la nécessité de détecter les causes de cette violence et de suivre les indicateurs qui y sont liés pour se prémunir et lutter contre ce fléau.

famille-école-écolier

Certains participants estiment que les solutions pour faire face à la violence dans le milieu scolaire passent obligatoirement par « une réforme intégrale tant du système éducatif que de la société ».

Les participants ont aussi souligné que ces solutions devraient être élaborées à l’intérieur des établissements scolaires et aussi venir de l’extérieur à travers la participation des parents, de la société civile et des directions concernées, notamment celle de la sécurité et de la santé.

Ils ont appelé le ministère de l’Education à organiser davantage de manifestations de sensibilisation sur la violence en milieu scolaire dans les régions et de les couronner par une conférence nationale dont l’objectif sera de mettre en place une stratégie de lutte contre ce phénomène.

Certains intervenants ont indiqué que la violence est un phénomène qui résulte de plusieurs facteurs, dont essentiellement les conditions par lesquelles passe le pays et les mutations politiques, sociales, économiques, médiatiques et culturelles qu’il connaît et dont l’école ne peut être à l’abri de leurs retombées.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here