Baya.tn

Tunisie – Journée mondiale contre le cancer : “Il ne faut plus que le cancer soit une fatalité”, commente Raoudha Zarrouk

raoudha-zarrouk-amc

“Il ne faut plus que le cancer soit une fatalité” a souligné jeudi Raoudha Zarrouk, présidente de l’association des malades du cancer (AMC) dans une déclaration à l’agence TAP à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer célébrée le 4 février de chaque année.

En marge de la tente installée à l’avenue Habib Bourguiba à Tunis pour informer et sensibiliser les citoyens à l’importance de la prévention et du dépistage précoce, Zarrouk a indiqué que le cancer dépisté à un stade précoce peut être traité ou devenir une maladie chronique.

“Il ne faut plus avoir peur du cancer”, a-t-elle insisté. La présidente de l’AMC a rappelé que la Tunisie enregistre annuellement 14 mille nouveaux cas de cancer estimant que ce chiffre pourrait être plus important notamment dans le sud du pays où la population ne donne pas, selon elle, autant d’importance au dépistage outre les dangers de la pollution dans ces régions.

S’agissant du cancer chez les enfants, Raoudha Zarrouk a regretté que “pour beaucoup d’enfants, le destin demeure la mort”.

“Malheureusement en Tunisie on ne maitrise pas parfaitement les cancers chez les enfants faute de formation, d’absence d’équipements et de soutien de la part de l’Etat pour envoyer les enfants se soigner à l’étranger”, a-t-elle expliqué.

Des tentes ont été installées par l’AMC à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer à Tunis, à Sousse (Bab Bhar) et à Sfax (Rue des Martyrs) pour fournir toutes les informations nécessaires aux citoyens et les sensibiliser à l’importance du dépistage précoce.

L’AMC organise également une fête pour les enfants le vendredi 5 février à son siège et ce à partir de 13h.

Lire aussi :

Association Salima : Appel au don de cheveux pour enfants cancéreux