Le ministre de la santé, Abdellatif El Mekki a indiqué, mercredi, que l’acquisition de l’immunité collective dans la société contre la pandémie du coronavirus ne se produira pas avant deux à trois ans en l’absence d’un vaccin contre cette maladie.

S’exprimant lors de l’inauguration du premier hôpital de campagne 100% tunisien destiné aux malades du Covid-19 installé à la cité sportive d’El-Menzah, El Mekki a indiqué que cette maladie se poursuivra durant l’année prochaine et qu’une nouvelle vague est prévue au cours de l’automne ou l’hiver prochains.

” Nous partageons la joie des Tunisiens après n’avoir enregistré aucun nouveau cas de contamination pendant 3 jours consécutifs “, a-t-il dit, soulignant que “nous n’avons cependant pas dépassé la phase critique”.

Selon lui, il faudrait au moins 40 jours, le double de la période d’incubation du virus, sans aucune nouvelle contamination pour pouvoir dire que la Tunisie a dépassé cette phase.

Il a, par ailleurs, fait savoir que l’approche adoptée par le ministère contre la propagation du coronavirus nécessite l’engagement, par tous les Tunisien, de suivre les règles et mesures de sécurité générale.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here