” Les tests de diagnostic rapide effectués sur plus de 19 mille étudiants avant la reprise des cours ont révélé que 30 personnes seulement ont développé des anticorps “, a souligné lundi Nissaf Ben Alaya, directrice de l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ben Alaya a signalé que les tests effectués sur les étudiants qui ont développé des anticorps (1.5 pour 100 mille habitants) ont tous été négatifs.

Selon elle, ces étudiants auraient fréquenté des personnes atteintes de la COVID-19 et ont pu développer des anticorps sans être contaminés.

A noter que les cours ont repris dans les facultés de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie le 1er juin 2020 et reprendront progressivement dans les autres universités à partir de ce lundi 08 juin 2020.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here