Le sommeil est caractérisé par différents cycles qui se succèdent au cours de la nuit.

Le stade 4 d’un cycle de sommeil, correspond au sommeil profond : les fonctions vitales sont au minimum. C’est la période la plus difficile pour réveiller un dormeur: le cerveau, les muscles et tout l’organisme sont au repos.

Le sommeil profond apporte ainsi :

une récupération physique via la détente musculaire,

un repos de l’organisme, car c’est un moment privilégié pour notre organisme de ralentir tous ses métabolismes, un peu comme si les cellules aussi se mettent en sommeil.

une récupération mentale, puisque pendant ce sommeil profond, le cerveau se repose. C’est un temps de repos pour les neurones, c’est à dire les cellules du système nerveux.

La perte ou la diminution du sommeil profond provoque sur le long terme des troubles psychiques importants avec perte de certains repères, comportement agressif, troubles importants de l’humeur, anxiété, stress…

Le sommeil profond occupe environ 100 minutes au cours d’une nuit moyenne de sommeil, que la personne soit un petit dormeur ou un gros dormeur mais il a tendance à diminuer avec l’âge.

Des régulations du métabolisme interviennent au cours du sommeil profond : pendant le sommeil et notamment au moment du sommeil profond et au début de la nuit, le corps produit l’hormone de croissance. Une hormone importante pour les enfants comme pour les adultes, car cette hormone possède d’autres fonctions physiologiques.

D’autres hormones sont aussi fabriquées au cours du sommeil pour un bon fonctionnement de l’organisme.

A noter également que le sommeil profond aide à améliorer le fonctionnement du système immunitaire. Enfin, L’heure du coucher aurait une influence sur le système immunitaire, ce qui ne serait pas le cas de la durée du sommeil.

Alors…dormez tôt ce soir !

 Nour

 



1 COMMENTAIRE

Répondre à Homepage Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here