Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/baya.tn/httpdocs/wp-content/plugins/adsense-booster-manager/adsense-booster.php on line 155

couple-famille-horoscope

Selon l’Observateur tunisien des couples et de la famille, plus de 68% des Tunisiens souffrent de perturbations sexuelles! Ces dernières sont à l’origine de tous les problèmes socio-économiques du pays, d’après Hichem Cherif, sexologue et fondateur de l’Observatoire.

Le spécialiste va plus loin dans ses déclarations, publiées dans le journal «Assabah Al Essboui». Il paraît que le peuple tunisien est accro au sexe à travers le web, avec plus de 100.000 requêtes sur le mot «sexe». Plus de la moitié des femmes tunisiennes ont eu des relations sexuelles hors mariage, affirme l’observatoire contre 80% pour les hommes…

couple-contraception

Les statistiques dévoilées sont les suivant :

« – 25% des Tunisiens souffrent d’impuissance sexuelle,
– 42.800 pilules de viagra sont consommées chaque mois,
– 80% des hommes et 68% des femmes ont eu des relations sexuelles hors mariage,
– 5 millions de Tunisiens consultent chaque mois des sites pornographiques,
– Plus de 900 mariages coutumiers (Orfi) sont célébrés en Tunisie,
– Plus de 100.000 requêtes sur le mot «sexe» dans le moteur de recherche Google ».

Plus surprenant encore, c’est que le rythme des relations sexuelles au sein des couples mariés est plus bas que ceux hors mariage !

Le conseiller conjugal a révélé que la plupart des couples mariés ont une relation sexuelle une fois par mois. Un chiffre très alarmant, il estime que cette baisse est causée par l’effondrement du pouvoir d’achat, l’endettement, le stress, les menaces terroristes, les conflits politiques qui peuvent avoir des répercussions sur la santé physique et mentale et limiter, par conséquent, le désir sexuel.

Or, d’après les statistiques nous nous posons la question suivante : marié ou pas, en tant que couple et populations nous vivons le même cadre socio-économique, politique et sécuritaire, or que cette baisse concerne plus les couples mariés que les non mariés !

N’est-il pas vrai que le mariage en lui-même constitue une source de stress et de pression supplémentaire (se projeter dans l’avenir, penser aux enfants, belle famille,…). Des détails qui contribuent à la baisse du désir sexuel.

D’après Hichem Cherif, le Tunisien a besoin d’une révolution sexuelle, et il conseille les jeunes couples mariés, dont l’âge est inférieur à 40 ans, d’avoir 3 relations sexuelles par semaine, et pour ceux dont l’âge est supérieur à 40 ans, d’avoir deux relations sexuelles par semaine.

Le fondateur de l’Observateur tient à assurer, via des campagnes de sensibilisation, une éducation sexuelle aux jeunes couples avant le mariage.

M.S

Lire aussi :

Enquête sur la prostitution des étudiantes

Infidélité au sein du couple : Pourquoi certains résistent mieux que d’autres ?

De moins en moins de sexe pour les jeunes, selon un dernier rapport

Tendance sexuelle chez les astres

Histoire d’ados, de sexe et d’ignorance


15 Commentaires

  1. 1 Hichem Cherif n’est pas une reference national quoi,cette etude ne concerne que une partie de tunis ca pourra pas reflecter l’etat ou la cituation général du pays,la majorité des sexologues du sud et confirment que dans la majorité des pays on a pas ces chiifre d’ou il l’a eux …une question qui se pose …puis une etudes avec des chiffre sans stat n’est pas credible
    2 Hichem Cherif est un pedophil je confirme qu’il utilise son nom que pour draguer et baiser les femmes pas plus on l’a vu pas mal de fois moi sur fb
    3 on a piraté son fb et sa page ca fait un an,,,et on a vu aussi ses conneries et ses anneries
    4 a votre avis si on voit sa sale tete a la télé (3ossou rzin barcha) vous aurez des errections par la suite je pense pas

    • vous avez tout a fait raison il n’a jamais fait de doctorat et je doute même qu’il a jamais fait des études de sexologie rochville university ou il prétend avoir étudié n’existe que sur internet quand à montpellier 2 elle n’enseigne ni psychologie ni sexologie donc le diagnostique est évident il est mythomane!

  2. “Des détails qui contribuent à la BAISE du désir sexuel.” votre rédacteur/trice n’a que ce mot à la bouche aujourd’hui dis donc !! 😀

  3. 80% des hommes et 68% des femmes ont des relations sexuelles hors mariage?? C’est énorme!!
    Sinon on a besoin de plus de détails sur cette enquête: la taille de l’échantillon, les gouvernorats impliqués, les tranches d’ages…..

  4. Toute l’Hypocrisie de la société Tunisienne est contenue dans cette étude……
    Et les commentaires prouvent que ce n’est pas prêt de changer !!

  5. Mr Hisham sharif la source de cet article fait l’objet d’une plainte pour usurpation de titre de docteur je vous laisser imaginer que ces chiffres n’ont aucune valeur
    vous pouvez vous renseigner vous même lisez donc ceci

    La pseudo étoile montante de la sexologie et de la thérapie du couple en Tunisie Mr H.S. est partout! Dans les magazines, les radios, les plateaux télé et presque dans votre chambre à coucher!! Cette personne se permet même le luxe d’attaquer les médecins sexologues en prétendant qu’ils sont incompétents et « générés spontanément » sans formation, et ce malgré leur cursus médical et leur master en sexologie! Une petite enquête s’imposait donc autour de cet individu qui nous paraissait trop sûr de lui… Ainsi, il prétend sur son profil Facebook (il en a deux un pour lui-même et l’autre pour son entreprise doctor sexology) qu’il est diplômé de l’université de Rochville et de l’université de Montpellier 2 or la première est un moulin à diplôme qui vend de faux diplômes sur le web comme le dévoile le site Wikipedia http://en.wikipedia.org/wiki/Rochville_University. Quant à l’université de Montpelier II, cette dernière n’offre aucun cursus en sexologie!! https://www.univ-montp2.fr/mini-site-etudier-a-l-um2/espace-etudiants-um2/offre-de-formation

    Est -il vraiment docteur en sexologie? Nous avons noté qu’il n’utilisait pas lui-même ce titre, mais qu’il acceptait volontiers que des journalistes le lui attribuent. Nous avons recherché en vin la moindre publication scientifique ou la moindre trace d’une thèse de doctorat qu’il aurait rédigé or il est impossible d’être docteur dans n’importe quel domaine sans jamais avoir publié le moindre travail scientifique (nous rappelons que l’usurpation de titre peut être punie de deux ans de prison y compris le titre de docteur). Serait-il vraiment ce qu’il prétend être? Il prétend également être accrédité par l’American College of Sexologists International qui est un organisme reconnu et qui exige la preuve de plusieurs centaines d’heures de formation en psychologie, en sciences humaines et/ou en médecine pour accorder son accréditation, nous avons constaté sur le site web de cette organisation que son nom ne figure pas parmi les membres internationaux http://www.americancollegeofsexologists.org/directory/morecountries/ Nous avons effectivement retrouvé qu’il était membre de la (WAS) (WORLD ASSOCIATION FOR SEXUAL HEALTH) Organisation qui n’exige pour y appartenir que le payement de droits d’inscription et deux lettres de recommandation de membresquelconques! http://www.worldsexology.org/membership/become-a-member/

    Au vu des informations présentées par Mr H.S. sur les différents médias sociaux et ce qu’il a pu nous dire lui-même nous sommes sérieusement en droit de nous poser des questions sur la véracité et la qualité de sa formation et de la réalité de ces diplômes… Comment est-ce que le ministère de la Santé a traité avec cette usurpation! Beaucoup de questions demeurent sans réponse.

  6. Quelle honte pour les 68 % et 80 % des tunisiens qui ont eu des rapports avant le mariage! De même pour nos 75 % d’adolescents qui ont déjà couché avant leur 20 ans, avec une moyenne d’âge de 15,5 ans pour les filles !!

    Je ferai tout pour bien éduquer mes enfants insh’Allah!

Répondre à khamais Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here